Un jeu vidéo offense en proposant de soigner Adolf Hitler
Rechercher

Un jeu vidéo offense en proposant de soigner Adolf Hitler

Pour les critiques, "Heal Hitler", qui demande aux joueurs de diagnostiquer Adolf Hitler pour "éviter" la Shoah, est de "très mauvais goût" et banalise la tragédie

Un nouveau jeu vidéo, qui demande aux joueurs d’identifier les problèmes psychologiques du dictateur nazi Adolf Hitler pour « éviter » la Shoah, a suscité l’indignation sur la Toile.

Le jeu indépendant, baptisé « Heal Hitler », est disponible à la vente depuis le 22 juillet sur la populaire plateforme de jeux vidéo Steam.

Sa description indique : « POV : Vous êtes le psychologue d’Hitler en 1925. Diagnostiquez ses complexes en utilisant la psychothérapie jungienne et freudienne et tentez de le guérir. Résolvez les traumatismes d’Hitler et évitez la catastrophe grâce à la thérapie et à la psychologie. Réussissez et éviter la guerre et l’Holocauste. »

« Hitler était aussi humain que vous », affirme le document. « Si vous vous éloignez de lui en le déshumanisant et en le traitant de monstre, vous faites des dégâts psychologiques sur votre personne ».

« Pour développer votre part d’ombre, vous devez réaliser et admettre que si les circonstances s’y prêtent, vous pourriez vous aussi devenir comme Hitler. Vous êtes à la fois bon et mauvais. Et si nous n’admettons pas que quelqu’un comme Hitler pourrait revenir, nous sommes condamnés à répéter l’histoire. »

Le jeu a été créé par le développeur tchèque Jon Aegis, qui a nié les allégations selon lesquelles il faisait l’apologie du nazisme, affirmant avoir fait des recherches sur des rapports psychologiques et des récits de personnes ayant rencontré Hitler.

Lorsque Aegis a fait la promotion du jeu dans plusieurs forums Reddit, tous les utilisateurs n’étaient pas contents.

« C’est offensant et bizarre. Et témoigne d’un manque total d’expérience personnelle de l’Holocauste », a écrit un utilisateur, cité par Newsweek.

« Ce jeu est de super mauvais goût et est une mauvaise idée », a écrit un autre.

« Je n’en ai rien à foutre des traumatismes de l’enfance d’Hitler, vous devriez vous intéresser davantage à ses victimes », a déclaré un troisième.

« L’ensemble des prémisses du jeu est d’un si mauvais goût que je ne peux que supposer qu’il a été délibérément conçu pour offenser », a déclaré pour sa part Daniel Kennedy, expert de la Shoah, cité par le Daily Mail. « Je suppose qu’ils espéraient vendre quelques copies en se basant uniquement sur la valeur du choc ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...