Rechercher

Un jeune Palestinien poignardé à mort à Lakiya, dans le sud d’Israël

Dernière victime de la déferlante de violences, le jeune homme de 18 ans a été amené au commissariat par son père et transféré à l'hôpital où sa mort a été prononcée

Majid Dais, 18 ans, un résident de Yata, en Cisjordanie, qui a été mortellement poignardé dans la ville de Lakiya, au sud d'Israël, le 23 août 2023. (Crédit : Réseaux sociaux)
Majid Dais, 18 ans, un résident de Yata, en Cisjordanie, qui a été mortellement poignardé dans la ville de Lakiya, au sud d'Israël, le 23 août 2023. (Crédit : Réseaux sociaux)

Un Palestinien a été poignardé à mort à Lakiya, une ville du sud du pays, aux premières heures de la matinée de mercredi, alors qu’une vague criminelle sans précédent continue de s’abattre sur la communauté arabe.

Majid Dais, un résident de Yata, en Cisjordanie, âgé de seulement 18 ans, a été amené par son père au commissariat d’Ayarot, près de Beer Sheva, où les services de secours du Magen David Adom l’ont pris en charge, le transférant à l’hôpital Soroka, a fait savoir la police.

Les médecins ont prononcé sa mort peu après son arrivée.

Les forces de l’ordre ont indiqué avoir ouvert une enquête et ratisser le secteur où le jeune homme a été poignardé. Elles doivent encore déterminer les circonstances de l’agression mortelle.

Il est difficile de dire pourquoi Dais était en Israël.

Cette agression survient quelques heures après la mort de quatre hommes – l’un d’entre eux était candidat à la mairie – à Abu Snan, dans le nord d’Israël. Ils ont été tués par balle.

La police sur les lieux d’une fusillade meurtrière à Abu Snan, le 22 août 2023. (Crédit :Shir Torem/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait appelé, une fois encore, l’agence de sécurité du Shin Bet à s’impliquer dans la lutte contre les crimes violents dans les localités arabes peu avant la fusillade et suite à la mort du directeur-général de la municipalité de Tira, Abed Rahman Kashua, vingt-quatre heures auparavant.

Le bureau du Premier ministre a ultérieurement annoncé qu’un panel ministériel chargé de la lutte contre le crime dans la communauté arabe se réunirait mercredi.

Netanyahu et le ministre de la Sécurité nationale d’extrême-droite, Itamar Ben Gvir, avaient promis, dans le passé, d’employer le Shin Bet dans le combat mené contre les violences qui sévissent dans la communauté arabe israélienne mais cette promesse ne s’était pas concrétisée, l’agence et les responsables arabes israéliens exprimant leur désaccord. L’agence de sécurité est habituellement chargée de lutter contre le terrorisme, à Gaza et en Cisjordanie notamment, et contre les menaces pesant sur les institutions de l’État.

Selon le groupe de veille Abraham Initiatives, ce sont 156 Arabes israéliens qui ont été tués depuis le début de l’année, majoritairement par arme à feu. A titre de comparaison, 69 personnes avaient perdu la vie dans les mêmes circonstances à la même période, l’année dernière.

Le groupe a fait savoir qu’il n’avait pas intégré la victime de l’homicide commis mercredi matin dans son décompte, cette dernière n’était ni un citoyen israélien, ni un résident du pays.

Ces meurtres entrent dans le cadre d’une vague de crimes violents qui a déferlé sur la communauté arabe, ces dernières années. De nombreux responsables de la communauté attribuent la responsabilité de cette vague à la police qui, selon eux, a été dans l’incapacité de réprimer les puissantes organisations criminelles et qui a largement détourné le regard face à ces violences. Ils évoquent aussi de longues décennies de négligences et de discrimination de la part des institutions gouvernementales, disant que cette problématique est à la racine du problème.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.