Un Jordanien sur quatre est au chômage
Rechercher

Un Jordanien sur quatre est au chômage

Le taux de pauvreté, selon les chiffres officiels à l'automne 2020, était d'environ 15,7 % et la dette publique dépassait 47 milliards de dollars, soit plus de 106 % du PIB

Le drapeau jordanien (Crédit : shutterstock)
Le drapeau jordanien (Crédit : shutterstock)

Un Jordanien sur quatre est au chômage, soit une forte augmentation due principalement à la pandémie qui a frappé des secteurs entiers, notamment le tourisme, selon les derniers chiffres officiels.

« Le chômage s’est accru en moyenne de 5,7 % au premier trimestre de cette année et désormais 25 % de la population active est sans travail », selon un communiqué publié lundi soir par le Département des statistiques.

Cet institut précise que le taux de chômage est de 24,2 % chez les hommes et de 28,5 % chez les femmes, mais la progression a été plus importante chez les hommes (6,1 %) que chez les femmes (4,2 %), par rapport au premier trimestre de 2020.

Ce sont les titulaires d’un diplôme universitaire qui sont les plus touchés (27,8 %) ainsi que les jeunes de 16 à 24 ans.

Pour le porte-parole du ministère du Travail, Mohammad Zyoud, « les chiffres du Département des statistiques reflètent la réalité, bien que des mesures prises ont fortement limité les licenciements, avec la coopération du secteur privé ».

« C’est la COVID-19 qui a affecté négativement tous les secteurs et activités économiques, entrainant un taux de chômage élevé », a-t-il précisé à l’AFP.

Le taux de pauvreté, selon les chiffres officiels en Jordanie à l’automne 2020, était d’environ 15,7 % et la dette publique dépassait 47 milliards de dollars, soit plus de 106 % du produit intérieur brut.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...