Un Jordanien abattu en tentant de poignarder une policière porte de Damas
Rechercher

Un Jordanien abattu en tentant de poignarder une policière porte de Damas

La garde-frontière a tiré sur l’agresseur qui avait un couteau ; aucun policier blessé

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des secouristes soignent un Jordanien qui a été blessé par la police des frontières pendant qu'il tentait d'attaquer une policière avec un couteau à la porte de Damas de la Vieille Ville de Jérusalem, le 16 septembre 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Des secouristes soignent un Jordanien qui a été blessé par la police des frontières pendant qu'il tentait d'attaquer une policière avec un couteau à la porte de Damas de la Vieille Ville de Jérusalem, le 16 septembre 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)

La police des frontières a abattu un Jordanien qui tentait vendredi de poignarder une garde-frontière à la porte de Damas de la Vieille Ville de Jérusalem, a annoncé la police.

La policière n’a pas été blessée. Il n’a pas été précisé l’état de santé de l’attaquant, a déclaré un porte-parole de la police.

L’agresseur de 28 ans détient un passeport palestinien, mais la police vérifie s’il possède aussi une carte d’identité palestinienne. Son nom n’a pas encore été donné.

L’homme est arrivé porte de Damas depuis la Vieille Ville, et s’est approché d’un groupe de garde-frontières avec un couteau.

Les garde-frontières ont vu l’homme arriver vers eux avec l’arme et ont ouvert le feu, a annoncé la police.

Trois couteaux retrouvés par la police sur le corps d'un Jordanien abattu en tentant de poignarder une garde-frontière, à la porte de Damas de la Vieille Ville de Jérusalem, le 16 septembre 2016. (Crédit : police israélienne)
Trois couteaux retrouvés par la police sur le corps d’un Jordanien abattu en tentant de poignarder une garde-frontière, à la porte de Damas de la Vieille Ville de Jérusalem, le 16 septembre 2016. (Crédit : police israélienne)

En fouillant le corps de l’homme après l’attaque, la police a retrouvé trois couteaux.

L’homme est entré en Israël par le poste-frontière Allenby jeudi après-midi.

Il n’a pas été précisé pourquoi l’homme était en Israël, mais il est possible qu’il soit venu pour la fête musulmane de l’Aïd al-Adha, qui se termine vendredi.

La zone a été fermée au public, et des renforts sont arrivés sur les lieux, a déclaré le porte-parole.

Il s’agit de la première attaque porte de Damas en presque six mois. L’année dernière, la Vieille Ville avait été la scène de nombreuses attaques palestiniennes au couteau et à main armée. La violence a spectaculairement diminué ces derniers mois.

En juillet, un Jordanien avait attaqué la voiture d’une Israélienne , ce qui avait entraîné un accident. Quand elle s’était arrêtée, l’homme était sorti des buissons et l’avait agressée, tentant apparemment de la sortir de son véhicule, selon la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...