Un jouet d’enfance d’Albert Einstein vendu aux enchères à New York
Rechercher

Un jouet d’enfance d’Albert Einstein vendu aux enchères à New York

Les perles colorées utilisées pour créer des dessins sur un cadre alvéolé ont pu contribuer au développement de la créativité du physicien, selon les responsables de la vente

Un jouet d'enfance du physicien Albert Einstein contenant des petites perles en bois de couleur utilisées pour créer des motifs sur le cadre avec de trous. On peut lire sur la boîte 'Perlen-Mosaik-Spiel,' ou "jeu de perles mosaïques". Le jeu est en vente à la maison d'enchère de New York 
Kestenbaum & Company, juin 2019. (Crédit : site internet de Kestenbaum & Company)
Un jouet d'enfance du physicien Albert Einstein contenant des petites perles en bois de couleur utilisées pour créer des motifs sur le cadre avec de trous. On peut lire sur la boîte 'Perlen-Mosaik-Spiel,' ou "jeu de perles mosaïques". Le jeu est en vente à la maison d'enchère de New York Kestenbaum & Company, juin 2019. (Crédit : site internet de Kestenbaum & Company)

Une maison d’enchères de New York vend des articles de la vie domestique d’Albert Einstein, y compris un jouet d’enfance et un portrait du célèbre physicien.

Le jeu est décrit par la maison d’enchères, Kestenbaum & Company de New York, comme « une boîte en bois avec un couvercle glissant décoratif » et un « cadre alvéolé » contenant environ 520 « perles en bois de couleur ».

Un enfant doit utiliser les petits perles en bois pour créer des dessins dans le cadre alvéolé.

On peut lire écrit sur la boîte, “Perlen-Mosaik-Spiel,” ou « jeu de perles mosaïque ».

Malgré « des gribouillages enfantins à l’intérieur de la boîte » et « quelques traces en surface », le jouet d’enfance du physicien devrait se vendre entre 4 000 et 6 000 dollars.

Une photo du célèbre physicien Albert Einstein. (AP Photo, File)

Les responsables de la vente aux enchères suggèrent que le jouet a pu contribuer à la révolution radicale de la physique menée par Einstein dans les années 20.

« Ce jouet d’enfance créatif a servi à développer l’imagination d’un jeune Albert Einstein, pour le conduire à une maturation intellectuelle qui, à l’âge adulte, a permis l’élaboration de l’un des plus importants théorèmes scientifiques du dernier millénaire », pouvait-on lire sur la description du lot.

Le jeu a été offert en cadeau par Einstein au consignataire avant la mort du physicien, et il a été conservé par le propriétaire depuis.

La vente comprend aussi un portait d’Einstein, des verres à liqueur de Chine et des serviettes en lin brodées par sa mère.

Portait du célèbre physicien Albert Einstein, réalisé en 1922 par l’expressionniste française Lou Albert-Lasard. (Si ternes de l’entreprise Kestenbaum)

La lithographie de 1922 est l’oeuvre de la peintre expressionniste française Lou Albert-Lasard, une période où elle vivait en Suisse. Einstein a reçu le prix Nobel de Physique en 1921. Einstein a conservé le portrait en sa possession jusqu’à sa mort en 1955.

Les verres à liqueur ont été produits par l’orfèvre de Shanghai « Zeewo », a déclaré la maison de vente aux enchères, et sont gravés avec des pouces de bombes et le monogramme « A/E/E », pour Albert et Elsa Einstein, sa deuxième femme.

La vente comprend également cinq serviettes en lin brodées par Pauline Einstein, la mère d’Albert, avec des images d’angelots, ou des descriptions artistiques de petites figurines de jeunes garçons dodus, avec des animaux et des instruments de musique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...