Un « malentendu » à l’origine de la mort d’un membre du Hamas à la frontière
Rechercher

Un « malentendu » à l’origine de la mort d’un membre du Hamas à la frontière

"Les troupes de l'armée israélienne arrivées sur place ont pris l'agent pour un terroriste armé et ouvert le feu," affirme l'armée israélienne

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des véhicules de l'armée israélienne lors des affrontements à la barrière de sécurité entre Israël et la bande de Gaza, à proximité de la ville de Gaza, le 28 juin 2019. (Hassan Jedi/Flash90)
Des véhicules de l'armée israélienne lors des affrontements à la barrière de sécurité entre Israël et la bande de Gaza, à proximité de la ville de Gaza, le 28 juin 2019. (Hassan Jedi/Flash90)

L’armée israélienne a indiqué jeudi qu’un « malentendu » avait conduit les soldats à tuer un membre de l’organisation terroriste palestinienne du Hamas alors qu’il tentait d’empêcher de jeunes Palestiniens de franchir la barrière de sécurité.

Cette reconnaissance extrêmement rare de ce type d’erreur semble relever d’une tentative d’apaisement des tensions à la frontière gazaouïe par l’armée et d’une volonté d’éviter un autre cycle de violence.

« Ce matin, des troupes de l’armée israélienne ont identifié plusieurs Palestiniens dans la zone de la barrière de sécurité dans le nord de la bande. Une enquête initiale a permis de déterminer qu’il s’agissait d’un agent du Hamas venu dans la zone à cause de deux Palestiniens qui se dirigeaient vers [la barrière] », a fait savoir l’armée jeudi.

C’est là que les soldats israéliens ont ouvert le feu sur l’agent, le blessant mortellement. Sa mort a été prononcée peu après, selon le ministère de la Santé gazaoui dirigé par le Hamas.

« Les troupes de l’armée israélienne arrivées sur place ont pris l’agent pour un terroriste armé et ouvert le feu en raison d’un malentendu. L’incident fera l’objet d’une enquête, » a précisé Tsahal.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...