Rechercher

Un membre du Congrès demande au FBI d’enquêter sur les crimes antisémites à New York

Richie Torres a également demandé au procureur général d'enquêter sur l'absence de "poursuites des crimes haineux", jugeant les sanctions insuffisantes

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Ritchie Torres, un démocrate de la Chambre des représentants des États-Unis, prenant la parole lors d'une audience de la commission de la Chambre sur la sécurité intérieure au Capitole, à Washington, le 20 juillet 2022. (Crédit : AP Photo/Amanda Andrade-Rhoades)
Ritchie Torres, un démocrate de la Chambre des représentants des États-Unis, prenant la parole lors d'une audience de la commission de la Chambre sur la sécurité intérieure au Capitole, à Washington, le 20 juillet 2022. (Crédit : AP Photo/Amanda Andrade-Rhoades)

NEW YORK – Ritchie Torres, membre démocrate de la Chambre des représentants des Etats-Unis, a demandé jeudi au FBI et au procureur général des Etats-Unis d’enquêter sur la montée de l’antisémitisme à New York.

Torres, élu au conseil municipal de New York, a demandé l’ouverture d’une enquête fédérale dans une lettre adressée au directeur du FBI, Christopher Wray, au procureur général des Etats-Unis, Merrick Garland et à l’assistante du procureur général, Kristen Clarke.

« Je demande respectueusement à la division des droits civils du ministère de la Justice d’envisager d’enquêter sur l’échec systématique de New York en matière d’arrestations et de poursuites des crimes à caractère haineux et d’émettre des recommandations de réforme », a déclaré Torres, après avoir exprimé ses préoccupations concernant les violences antisémites qui ne cessent d’augmenter dans la ville de New York.

« Le gouvernement fédéral ne peut plus rester passif alors que la violence antisémite reste incontrôlée et impunie dans la plus grande ville d’Amérique », indique la lettre, qui a été partagée avec le Times of Israel.

Le démocrate Torres représente le 15e district du Congrès de New York dans le Bronx et est un fervent partisan des communautés juives et d’Israël.

Dans sa lettre, il met en avant les statistiques de l’Anti-Defamation League (ADL) qui attestent d’un nombre record d’attaques antisémites ces dernières années, ainsi qu’un article du magazine en ligne Tablet sur le faible nombre de sanctions sérieuses pour les crimes de haine anti-juifs.

Lettre de Ritchie Torres adressée au directeur du FBI, Christopher Wray, au procureur général des Etats-Unis, Merrick Garland et à l’assistante du procureur général, Kristen Clarke, le 15 septembre 2022. (Crédit : Ritchie Torres)

Les actes antisémites dans la ville de New York ont augmenté ces dernières années. Les Juifs sont toujours le groupe le plus visé par les crimes à caractère haineux. L’ADL a signalé un nombre record d’incidents l’année dernière.

La police de New York (NYPD) a confirmé 149 crimes de haine anti-juive entre le début de l’année et le 28 juin, soit un incident toutes les 29 heures en moyenne. Les incidents vont d’agressions violentes aux insultes raciales en passant par des dommages matériels, et beaucoup d’autres qui ne sont probablement pas signalés.

En août, la NYPD a signalé 24 crimes de haine anti-juifs, soit une augmentation de 118 % par rapport au même mois de l’année précédente.

Nombre de ces attaques visent des Juifs de Brooklyn facilement identifiables.

La plupart de ces attaques n’entraînent pas de sanctions graves, ce qui suscite l’ire des défenseurs des Juifs. À la fin du mois dernier, la police a annoncé deux arrestations pour des crimes à caractère antisémite présumés contre des Juifs, alors que les dirigeants de la communauté de Brooklyn demandaient une réforme des lois sur la libération sous caution qui pourrait conduire à des peines plus sévères.

Un tribunal fédéral américain a inculpé un activiste pro-palestinien pour crime de haine après avoir agressé physiquement un Juif en marge d’une manifestation à Manhattan en avril.

Parmi les incidents de la semaine dernière, un homme juif a reçu plusieurs coups de poing au visage lors d’une agression non provoquée dans le Queens, des graffitis nazis ont été peints sur une fontaine à Manhattan, et un cycliste a arraché le chapeau d’un Juif à Brooklyn.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...