Un musée de la Shoah de plusieurs millions de dollars inauguré en Macédoine
Rechercher

Un musée de la Shoah de plusieurs millions de dollars inauguré en Macédoine

Le nouveau mémorial de Skopje offre un éclairage sur les 8 000 Juifs locaux d'avant la Seconde Guerre mondiale, dont 98 % ont été tués par les Nazis

Cette image fournie par le US Holocaust Memorial Museum montre des policiers bulgares qui surveillent la déportation des Juifs macédoniens vers les camps de la mort allemands en mars 1943 à Skopje occupée par la Bulgarie. (Crédit photo : AP Photo/U.S. Holocaust Memorial Museum, Courtesy of Jewish Historical Museum, Belgrade)
Cette image fournie par le US Holocaust Memorial Museum montre des policiers bulgares qui surveillent la déportation des Juifs macédoniens vers les camps de la mort allemands en mars 1943 à Skopje occupée par la Bulgarie. (Crédit photo : AP Photo/U.S. Holocaust Memorial Museum, Courtesy of Jewish Historical Museum, Belgrade)

SKOPJE, Macédoine (JTA) – La capitale de cette nation balkanique de 2 millions d’habitants a procédé à l’inauguration d’un musée de la Shoah de plusieurs millions de dollars qui est considéré comme une des meilleures institutions en son genre.

La Macédoine, un pays enclavé au nord de la Grèce, comptait une population juive d’environ 8 000 habitants avant la Shoah, « et plus de 98 % d’entre eux ont été assassinés par les nazis et leurs collaborateurs », a déclaré Michael Berenbaum, ancien directeur du U.S. Holocaust Museum’s Research Institute à la Jewish Telegraphic Agency.

C’est en partie la raison pour laquelle une institution de l’ampleur du nouveau musée, qui selon les médias macédoniens a coûté 23 millions de dollars à construire, est « justifiée » à Skopje, a-t-il dit.

Berenbaum est un associé de Berenbaum Jacobs Associates, le cabinet qui a conçu le musée.

Le financement du musée provient des restitutions versées en 2000 par le gouvernement à la communauté juive locale, qui compte maintenant environ 200 membres.

Le Premier ministre Zoran Zaev et Robert Singer, vice-président exécutif du Congrès juif mondial, entre autres dignitaires, ont assisté à l’inauguration du musée.

Le musée, un bâtiment de trois étages situé dans le quartier des musées de la capitale macédonienne, comprend des expositions uniques telles que des centaines de valises suspendues au plafond, un wagon de marchandise similaire à ceux utilisés pour transporter les Juifs macédoniens devant être tués, et un moteur à essence du type utilisé pour la production du gaz fatal de la chambre à gaz de Treblinka, où ont péri les Juifs macédoniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...