Un Palestinien tué lors d’un affrontement à Gaza ; Tsahal cible une cellule de tireurs
Rechercher

Un Palestinien tué lors d’un affrontement à Gaza ; Tsahal cible une cellule de tireurs

L’armée avertit qu’aucune attaque visant les forces patrouillant le long de la frontière ne sera tolérée

Un émeutier palestinien utilise un lance-pierre pour jeter des pierres sur des soldats israéliens lors d'affrontements, près de la barrière de sécurité entre Israël et la bande de Gaza, le 15 octobre 2015. Illustration. (Crédit : Mohammed Abed/AFP)
Un émeutier palestinien utilise un lance-pierre pour jeter des pierres sur des soldats israéliens lors d'affrontements, près de la barrière de sécurité entre Israël et la bande de Gaza, le 15 octobre 2015. Illustration. (Crédit : Mohammed Abed/AFP)

Des responsables palestiniens ont déclaré qu’un Palestinien avait été tué et de nombreux autres blessés alors que des émeutiers s’affrontaient avec les soldats de Tsahal à proximité de la frontière entre Israël et Gaza.

Mardi, dans la partie Sud de la bande de Gaza, l’armée israélienne a visé une cellule palestinienne que l’armée estimait responsable des attaques de snipers. Ces attaques visaient les troupes déployées le long de la clôture de séparation au cours de ces dernières semaines.

Des responsables du ministère de la Santé – dirigé par le Hamas à Gaza – ont affirmé qu’Ahmed Sharif al-Sarhi, 27 ans, avait reçu un coup de feu qui lui avait été fatal alors que les soldats de Tsahal utilisaient des balles réelles contre un groupe d’une douzaine de manifestants réunis près de la barrière, à l’Est du camp de réfugiés d’al-Bureij au centre de l’enclave palestinienne.

Plusieurs douzaines d’émeutiers ont également affronté les forces israéliennes au passage de la frontière dans le Nord de Gaza. Les médias palestiniens ont fait état de trois blessés à al-Bureij et d’un autre à Erez.

Selon le quotidien Haaretz, les émeutiers ont fait rouler des pneus enflammés et ont jeté des pierres ainsi que des bombes incendiaires sur les soldats. Ceux-ci ont utilisé du gaz lacrymogène et ont tiré en direction des émeutiers pour les disperser.

Au Sud de Gaza, une opération conjointe de la police des frontières, de Tsahal et du Shin Bet a ciblé la cellule de snipers probablement à l’origine des attaques contre des soldats près de la frontière.

L’armée a déclaré dans un communiqué qu’elle avait compris que les membres de cette cellule préparaient une attaque contre les troupes israéliennes et a lancé une attaque préventive depuis l’autre côté de la barrière.

Selon le communiqué, « Tsahal ne tolèrera pas des atteintes visant à nuire aux citoyens et soldats israéliens. L’armée continuera à agir contre chaque tentative d’attaque terroriste dans l’Etat d’Israël ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...