Un père avoue avoir drogué puis violé sa fille adolescente
Rechercher

Un père avoue avoir drogué puis violé sa fille adolescente

Une femme de 23 ans porte plainte pour des actes subis 8 ans auparavant ; les enquêteurs étendent leurs recherches aux proches de la victime

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Un homme ultra-orthodoxe est emmené devant la cour, le 2 novembre 2016,  après avoir été accusé d'avoir drogué et violé sa fille. (Crédits : Hadas Parush/Flash90)
Un homme ultra-orthodoxe est emmené devant la cour, le 2 novembre 2016, après avoir été accusé d'avoir drogué et violé sa fille. (Crédits : Hadas Parush/Flash90)

La police a déclaré mercredi avoir arrêté un homme après que sa fille a déposé plainte. Elle accuse son père de l’avoir droguée et violée à plusieurs reprises sur une période de deux ans, durant son adolescence.

La jeune femme a déclaré à la police qu’elle ne pouvait plus garder le silence sur ces agressions, qui ont commencé alors qu’elle n’avait que 15 ans. Suite à cette déclaration, la police à lancé une enquête.

L’homme est un cinquantenaire, résident de Beit Shemesh. Il a été arrêté mardi et a avoué au moins 15 incidents d’abus sexuels et de viols dont il se souvenait.

Il aurait administré des somnifères à sa fille avant qu’elle n’aille dormir, puis a sexuellement abusé d’elle.

La jeune femme a déclaré aux enquêteurs qu’elle allait dormir, et se souvient vaguement de son père qui entrait dans la chambre et qui se livrait à des activités sexuelles.

Lors d’une perquisition au domicile du suspect, les enquêteurs ont mis la main sur une dizaine de boîtes de somnifères. Il s’agit du même type de cachets qu’il aurait administré à sa fille en les cachant dans sa nourriture ou dans ses boissons.

L’homme a une autre fille, mais rien ne laisse penser qu’elle aurait été également agressée. Sa femme a déclaré aux enquêteurs qu’elle avait remarqué que son mari manifestait une attention particulière à l’égard d’une de ses filles, mais elle prétend ne pas avoir eu connaissance de ses crimes, selon la Deuxième chaine.

La police enquête également pour savoir si l’une des amies de la victime, qui dormait régulièrement à leur domicile, aurait aussi subi des abus sexuels.

Le suspect devrait être emmené mercredi devant la Cour des Magistrats de Jérusalem pour être placé en détention provisoire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...