Un petit garçon de 10 ans meurt après avoir chuté du 6e étage
Rechercher

Un petit garçon de 10 ans meurt après avoir chuté du 6e étage

Depuis 2008, 82 enfants sont morts dans des circonstances similaires, selon une organisation à but non lucratif

Le lieu où un petit garçon est tombé du 6ème étage, à Yavné, le 3 septembre 2019 (Crédit : Magen David Adom)
Le lieu où un petit garçon est tombé du 6ème étage, à Yavné, le 3 septembre 2019 (Crédit : Magen David Adom)

Un jeune garçon de 10 ans a été déclaré mort mercredi après sa chute d’un balcon, dans la ville de Yavné, dans le centre du pays.

L’enfant, qui avait été laissé seul dans l’appartement familial situé au 6e étage, avait été retrouvé dans un état critique, gisant au sol, et évacué vers l’hôpital Kaplan de Rehovot.

« Avec une immense tristesse et malgré les efforts livrés pendant toute la nuit par les médecins, la mort du petit garçon de dix ans qui était tombé du 6e étage à Yavné a été prononcée il y a quelques minutes », a annoncé mercredi matin un communiqué de l’hôpital.

« L’hôpital partage l’effroyable chagrin de la famille », a ajouté le communiqué.

La police a fait savoir qu’une enquête sur l’incident avait été ouverte.

La municipalité de Yavné a déclaré qu’elle travaillait en coopération avec l’école de l’enfant et avec des psychologues pour déterminer comment aborder le drame auprès des élèves et des enseignants.

Selon l’ONG Beterem – Sauvez les enfants Israël, quatre enfants sont morts, en 2019, en tombant d’un balcon ou d’une fenêtre, et 82 ont perdu la vie dans des circonstances similaires depuis 2008.

« Nous le rappelons encore aux parents : ne dites jamais ‘cela ne peut pas m’arriver’, faites en sorte que cela n’arrive pas », commente la directrice-générale de Beterem Orly Silbinger.

« Il faut installer sur les fenêtres des grilles ou des systèmes permettant de limiter leur ouverture. Il est important également de conserver les meubles sur lesquels les enfants peuvent grimper loin des fenêtres et veiller à ce que les enfants restent à l’écart des rebords de fenêtre, des balcons et des toits », a-t-elle poursuivi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...