Un plan d’urgence pour l’intégration des olim ?
Rechercher

Un plan d’urgence pour l’intégration des olim ?

Ce projet, présenté en commission parlementaire, doit être examiné par le ministère des Finances

Le président de l'Agence juive, Nathan Sharansky, et la ministre de l'Immigration et de l'Intégration, Sofa Landver, avec une famille arrivant de France en Israël en juillet 2014. (Crédit : David Salem)
Le président de l'Agence juive, Nathan Sharansky, et la ministre de l'Immigration et de l'Intégration, Sofa Landver, avec une famille arrivant de France en Israël en juillet 2014. (Crédit : David Salem)

Sous la présidence du député du Likud Avraham Naguose, une commission parlementaire de l’Alyah et de l’Intégration s’est réunie hier à la Knesset, selon le site Qualita.

Cette réunion, à l’initiative du député Moti Roget du parti HaBayit Hayehudi, a été l’occasion d’aborder des nouvelles dispositions prévues par le gouvernement mais également au niveau des municipalités pour l’intégration de 30 000 nouveaux immigrants.

Quatre députés, de toutes les tendances politiques, ont proposé un plan d’urgence.

Motti Yogev, Oded Forer, Yoel Razvozov et Nurit Koren souhaitent que ce plan soit adopté dès 2016 et qu’un second soit adopté l’an prochain.

Ce plan d’urgence a été rédigé par des associations et des organisations spécialisées dans l’intégration et la venue de nouveaux immigrants dont, entre autres, l’Agence juive, Nefesh B’Nefesh, Gvahim et Qualita.

Ce projet, afin d’être mis en oeuvre, devra d’abord être présenté au ministère des Finances et au conseil des ministres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...