Un policier de l’Oklahoma démissionne pour des liens présumés avec les néo-nazis
Rechercher

Un policier de l’Oklahoma démissionne pour des liens présumés avec les néo-nazis

Bart Alsbrook nie tout lien avec des sites suprématistes blancs, dont il serait propriétaire selon des documents juridiques

Capture d'écran d'un site internet vendant des  disques et des objets néo-nazis dont le chef intérimaire de la police de Colbert, dans l'Oklahoma, serait le propriétaire (Capture d'écran : : KXII News 12)
Capture d'écran d'un site internet vendant des disques et des objets néo-nazis dont le chef intérimaire de la police de Colbert, dans l'Oklahoma, serait le propriétaire (Capture d'écran : : KXII News 12)

Le chef intérimaire de la police d’une petite ville de l’Oklahoma a annoncé dimanche qu’il démissionnait en raison de ses liens présumés avec le mouvement néo-nazi.

La démission de Bart Alsbrook, qui avait été nommé chef par intérim de la police de Colbert mardi, survient suite à un reportage réalisé par une chaîne de télévision locale, qui a affirmé qu’Alsbrook entretenait des liens avec les suprématistes blancs.

Ce reportage réalisé par la filiale locale de Fox suivait la publication par le Southern Poverty Law Center (SPLC) de sa « carte de la haine », qui comprenait l’entreprise ISD Records, située dans l’Oklahoma, qui commercialise des objets de collection et de la musique de groupes tels que The Klansmen, ainsi que des albums dont l’un est par exemple intitulé « Hitler avait raison ».

Alsbrook a indiqué à la chaîne de télévision qu’il n’était pas le Bart Alsbrook dont la signature figurait sur le document de propriété d’ISD, mais la filiale de Fox a indiqué qu’elle n’avait pu trouver personne aux Etats-Unis portant le même nom.

La chaîne de télévision a expliqué que le site internet avait disparu peu de temps après son entretien avec Alsbrook, qui a par la suite indiqué que son portefeuille avait été dérobé par un groupe de skinheads durant une bagarre survenue lors d’un concert dans les années 1990.

Le chef par intérim de la police avait déjà été désigné par le SPLC comme le coordinateur, au Texas, de Blood and Honour USA, que l’organisation a qualifié de « coalition internationale indistincte regroupant des gangs de skinheads racistes », ainsi que le propriétaire de NS88 videos.

Alsbrook a également démenti toute liaison avec le site NS88 videos qui a toutefois, selon la filiale de Fox, disparu lui aussi peu de temps après l’entretien entre l’homme et le journaliste. Par ailleurs, un document juridique montrerait qu’il en est le propriétaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...