Un policier sérieusement blessé au poignard dans la Vieille Ville de Jérusalem
Rechercher

Un policier sérieusement blessé au poignard dans la Vieille Ville de Jérusalem

Le terroriste palestinien est grièvement blessé ; le policier est dans un état critique

Un agent de police israélien et un garde-frontière devant la porte de Damas à Jérusalem le 19 novembre 2014 (Crédit photo: Hadas Parush / Flash90)
Un agent de police israélien et un garde-frontière devant la porte de Damas à Jérusalem le 19 novembre 2014 (Crédit photo: Hadas Parush / Flash90)

Un Palestinien a poignardé et grièvement blessé un officier de la police des frontières israélienne dimanche à l’extérieur de la porte de Damas à Jérusalem, a indiqué la police.

La police a dit s’être massivement déployée devant la porte, l’un des accès à la Vieille Ville située dans la partie orientale de Jérusalem.

Le suspect a été identifié comme un Palestinien de Cisjordanie de 18 ans, pour l’instant anonyme, a rapporté la radio israélienne.

« Un habitant de Cisjordanie âgé de 18 ans a poignardé au cou un officier de police des gardes-frontières, et l’officier a été évacué dans un état critique » vers un hôpital, a expliqué la porte-parole de la police Luba Samri dans un communiqué.

Le policier « a réussi à ouvrir le feu sur le terroriste, qui est dans un état critique », a-t-elle ajouté. Il a été transporté à l’hôpital Hadassah de Jérusalem.

L’officier de police a subi des blessures graves et a été conduit à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem après avoir reçu un traitement sur place.

La police déclare avoir fermé la zone après l’incident.

Cette attaque survient deux jours après qu’un Palestinien a tué à bout portant un randonneur israélien en Cisjordanie.

Jérusalem, la Cisjordanie et Israël ont été le théâtre ces derniers mois d’une série d’attaques, essentiellement au couteau ou à la voiture bélier, menées dans leur grande majorité par des Palestiniens isolés, contre des civils ou des militaires israéliens.

Les tensions montent encore entre Palestiniens et Israéliens avec le début de la fête du Ramadan la semaine dernière.

L’AFP a contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...