Un policier poignardé dans le cou dans la Vieille Ville de Jérusalem
Rechercher

Un policier poignardé dans le cou dans la Vieille Ville de Jérusalem

L'agent de la police des frontières a été légèrement à modérément blessé, le terroriste palestinien a été abattu

Policiers et secouristes sur le site où un terroriste palestinien a poignardé un agent de la police des frontières près de la porte de Damas, dans la Vieille Ville de Jérusalem le 29 novembre 2015. (Crédit : Police israélienne)
Policiers et secouristes sur le site où un terroriste palestinien a poignardé un agent de la police des frontières près de la porte de Damas, dans la Vieille Ville de Jérusalem le 29 novembre 2015. (Crédit : Police israélienne)

Un agent de la police des frontières a été légèrement à modérément blessé dimanche matin dans une attaque au couteau à la Porte de Damas menant à la Vieille Ville de Jérusalem.

Le policier, d’une vingtaine d’années, a été poignardé dans le cou.

Les secouristes du Magen David Adom l’ont évacué vers l’hôpital Hadassah Ein Kerem.

Le terroriste a été identifié comme un résident palestinien de 38 ans, de Naplouse au nord de la Cisjordanie.

Il a été abattu sur place par des policiers.

En poignardant l’agent, il a crié « Allah akbar », ont affirmé les policiers. Un second couteau a été trouvé dans les vêtements du terroriste.

Le couteau avec lequel un terroriste palestinien a poignardé un agent de la police des frontières dans la vieille ville de Jérusalem, le 29 novembre 2015 (Photo: Police israélienne)
Le couteau avec lequel un terroriste palestinien a poignardé un agent de la police des frontières dans la vieille ville de Jérusalem, le 29 novembre 2015 (Photo: Police israélienne)

La porte de Damas a été le théâtre de plusieurs attaques au couteau contre des Israéliens au cours des dernières semaines.

Les attaques et les tentatives d’attaques par des Palestiniens contre des civils israéliens et des forces de sécurité sont devenues un phénomène quasi quotidien ces derniers mois, dans une vague de terrorisme et de violence qui a fait plus de 20 morts israéliens.

Un engin explosif improvisé a été lancé samedi contre une station d’essence à proximité du quartier de Isawiyah à Jérusalem Est. Aucun blessé n’a été signalé dans l’incident.

Illustration: Des agents de la police des frontières patrouillent à la porte de Damas dans la Vieille Ville de Jérusalem (Credit photo: Yonatan Sindel / Flash90)
Illustration: Des agents de la police des frontières patrouillent à la porte de Damas dans la Vieille Ville de Jérusalem (Credit photo: Yonatan Sindel / Flash90)

Une équipe de police est arrivée sur les lieux pour dégager les débris, et une enquête sur l’affaire a été lancée.

Samedi, des soldats de Tsahal à un checkpoint de Cisjordanie ont arrêté une femme palestinienne qui avait couru vers eux avec un couteau.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...