Un Polonais détruit une ancienne synagogue
Rechercher

Un Polonais détruit une ancienne synagogue

La synagogue de Gorlice a été utilisée pour la dernière fois avant l’Holocauste, pendant lequel la plupart des juifs de la ville ont été assassinés

La ville de Gorlice, en Pologne. (Crédit : capture d'écran YouTube)
La ville de Gorlice, en Pologne. (Crédit : capture d'écran YouTube)

VARSOVIE – Un organisateur de mariage qui a acheté en 2012 un bâtiment du 19e siècle dans le sud de la Pologne, qui était autrefois une synagogue, l’a démoli pour faire place à une nouvelle structure.

Des bulldozers ont commencé samedi dernier à détruire ce qui était la vieille synagogue de la ville de Gorlice, à 320 kilomètres de Varsovie, a annoncé le journal Gazeta Gorlicka.

La municipalité a vendu le bâtiment et deux hectares de terrain au traiteur Stanislaw Mucha-Slomski pour environ 100 000 dollars.

La synagogue a été utilisée pour la dernière fois avant la Deuxième Guerre mondiale, quand la ville comptait environ 4 000 juifs. La plupart ont été assassinés pendant l’Holocauste et les autres sont partis. La synagogue a été saisie par les autorités communistes et transformée en caserne de pompiers. Elle a ensuite été abandonnée et est tombée en ruines.

Les forces d’occupation allemandes avaient détruit l’intérieur de la synagogue pendant la Deuxième Guerre mondiale.

La Pologne n’a pas de loi régulant la restitution des propriétés qui appartenaient à des juifs polonais avant que 90 % d’entre eux ne soient tués pendant l’Holocauste.

Michael Schudrich, grand rabbin de Pologne. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Michael Schudrich, grand rabbin de Pologne. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Mais une législation des années 1990 a entraîné l’allocation de douzaines de millions de dollars à la communauté juive du pays, qui, selon le grand rabbin du pays, Michael Schudrich, représente une population juive de plusieurs dizaines de milliers de personnes.

La moitié des 5 500 demandes de restitution pour des propriétés communautaires n’ont pas encore été traitées, selon l’Organisation pour la restitution juive mondiale. Sur les demandes qui ont été traitées, moins de la moitié ont obtenu une réponse positive sur la restitution ou ont été réglées par un accord, qui entraînait le retour de la propriété contestée ou une compensation.

Gorlice avait autrefois une autre synagogue, la Grande synagogue de Gorlice, qui était située près du bâtiment détruit la semaine dernière. La Grande synagogue de Gorlice n’existe plus, mais le bâtiment est toujours présent et accueille maintenant une boulangerie. Il est protégé pour être préservé.

La Pologne comptait plus de trois millions de juifs avant l’Holocauste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...