Le mont du Temple fermé après un lancer de cocktail Molotov
Rechercher

Le mont du Temple fermé après un lancer de cocktail Molotov

Aucun blessé n'a été signalé ; des agents ont été appelés en renfort dans un contexte de nouvelles violences et de tensions croissantes sur l'accès à la mosquée

Un cocktail Molotov a été lancé sur un poste de police sur le mont du Temple de Jérusalem dans la journée de mardi. Les agents ont procédé à un certain nombre d’arrestations suite à l’incident et ils ont bloqué l’accès au lieu saint – théâtre de tensions croissantes ces dernières semaines en raison d’un périmètre du complexe fermé depuis longtemps.

« Il y a un instant, sur le mont du Temple, un cocktail Molotov a été jeté sur un poste de police. Un suspect a été remarqué par un agent et il a été arrêté », ont fait savoir les forces de l’ordre dans un communiqué.

Un policier a été pris en charge après qu’il a inhalé de la fumée émanant du projectile.

Au moins dix personnes ont été arrêtées et interrogées, a fait savoir la police.

La police a affirmé avoir trouvé plusieurs récipients contenant des matériaux inflammables, ainsi que des feux d’artifice et des cocktails Molotov lors de perquisitions sur le mont du Temple.

Suite à l’attaque, la police a temporairement fermé l’accès au lieu saint, qui a été le théâtre de plusieurs affrontements entre les forces israéliennes de sécurité et les fidèles musulmans ces dernières semaines.

La Porte de Damas, qui permet d’entrer dans la Vieille ville, a également été fermée.

« Le chef de la police de Jérusalem Doron Yadid s’est rendu au mont du Temple pour évaluer la situation. Il a ordonné que les lieux soient évacués et fermés afin de mener des recherches en cas de présence éventuelle d’autres armes », a indiqué la police.

Le bureau du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a fait savoir qu’il était en relation avec les instances concernées, notamment la Jordanie, « pour faire pression sur le gouvernement de l’occupant afin qu’il mette fin à cette dangereuse escalade ».

Le Hamas a condamné la décision d’Israël de fermer le Mont du Temple après l’attaque sur le lieu saint.
L’organisation terroriste a exhorté les Palestiniens à venir protester contre la décision d’Israël de fermer son accès.

>Le Hamas appelle également le monde arabe et musulman « à prendre position contre l’occupation et ses agressions répétées contre les lieux saints de Jérusalem ».

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a appelé « le monde entier à réagir aux attaques effrontées d’Israël contre nos terres sacrées » après la fermeture du Mont du Temple.

L’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient, Nikolay Mladenov, a fait part de son inquiétude face à ces récents événements.

« Il faut faire preuve de retenue pour éviter d’enflammer une situation déjà tendue. Le statu quo doit être pleinement respecté par tous », a tweeté Mladenov.

La police israélienne arrête un fidèle musulman après qu’un cocktail Molotov a été jeté sur un poste de police sur le mont du Temple de Jérusalem, le 12 mars 2019 (Crédit : Ir Amim)

Les fidèles musulmans ont menacé de manière répétée d’entrer dans un secteur du mont du Temple situé à proximité de la Porte de la miséricorde, qui avait été fermée par décision du tribunal en 2003 en raison d’accusations contre le groupe chargé de superviser le site, qui aurait été lié au groupe terroriste du Hamas.

La longue fermeture de la zone à proximité de la porte de la Miséricorde a accru les tensions entre les fidèles palestiniens et la police israélienne ces dernières semaines. Les fidèles se sont rendus sur le site en utilisant la force, y entrant à plusieurs reprises.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...