Un projectile syrien a atteint le nord du Golan ; Israël riposte
Rechercher

Un projectile syrien a atteint le nord du Golan ; Israël riposte

Il semblerait qu’il s’agisse d’un tir perdu depuis les combats en Syrie, mais l'armée israélienne « ne tolérera aucune attaque qui menacerait la souveraineté israélienne et la sécurité de ses civils »

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

La fumée monte sur le plateau du Golan, après deux tirs de mortiers venus de Syrie, déchirée par la guerre civile, le 28 avril 2015. (Crédit : Jalaa Marey/AFP)
La fumée monte sur le plateau du Golan, après deux tirs de mortiers venus de Syrie, déchirée par la guerre civile, le 28 avril 2015. (Crédit : Jalaa Marey/AFP)

Un projectile a atterri jeudi dans un terrain vague du plateau du Golan. Il semblerait qu’il s’agisse d’un tir perdu depuis les combats en Syrie, a indiqué l’armée.

Aucun blessé ni dégât n’est à déplorer.

L’armée a indiqué que les soldats examinaient la région du nord du plateau du Golan à la recherche de débris.

Dans la soirée, les tanks israéliens ont riposté en frappant une position syrienne près de Quneitra, a indiqué l’armée israélienne.

En réponse à ces tirs de mortiers, des tanks israéliens stationnés près de la frontière ont tiré sur une position militaire syrienne jeudi soir.

« L’armée tient le régime syrien pour responsable de toute agression en provenance de son territoire, et ne tolérera aucune attaque qui menacerait la souveraineté israélienne et la sécurité de ses civils », a indiqué l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...