Un projet de Google Israel vise à utiliser l’IA pour détecter le cancer du côlon
Rechercher

Un projet de Google Israel vise à utiliser l’IA pour détecter le cancer du côlon

Verily Life Sciences ouvre un centre de R&D en Israël, s'associera à l'hôpital de Jérusalem pour prévenir et gérer les maladies

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Sur cette photo d'archive du 24 septembre 2019, des personnes passent devant un panneau Google sur le campus de Mountain View, en Californie (Crédits : AP Photo/Jeff Chiu, File).  
Sur cette photo d'archive du 24 septembre 2019, des personnes passent devant un panneau Google sur le campus de Mountain View, en Californie (Crédits : AP Photo/Jeff Chiu, File).  

Verily Life Sciences, filiale de Google, a déclaré qu’elle allait ouvrir un centre de recherche et développement (R&D) en Israël qui se concentrera sur l’application de la technologie de l’intelligence artificielle (IA) aux problèmes biomédicaux. 

Le centre de R&D fera avancer les recherches menées par Google Health et le centre médical Shaare Zedek de Jérusalem, a déclaré Verily jeudi. 

Verily, anciennement appelée Google Life Sciences, est une filiale indépendante d’Alphabet Inc, la société mère de Google. Elle se concentre sur les sciences de la vie et les soins de santé, avec pour objectif d’utiliser les données de santé du monde entier pour prévenir et gérer les maladies. 

Depuis son lancement en 2015, elle s’est associée à des entreprises de premier plan dans le domaine des sciences de la vie et des dispositifs médicaux, ainsi qu’à des organisations gouvernementales. 

En Israël, l’initiative se concentrera sur l’utilisation de l’intelligence artificielle pour détecter les polypes colorectaux, des excroissances qui apparaissent à la surface du gros intestin et qui peuvent être cancéreuses. 

Le projet de Google vise à utiliser cette technologie pour mieux diagnostiquer et traiter le cancer colorectal, qui tue plus de 900 000 personnes par an dans le monde. La procédure standard de détection et d’élimination des polypes est la coloscopie, qui, selon les études, passe à côté de 22 à 28 % des polypes, explique Google dans un billet de blog consacré au nouveau projet. Environ 19 millions de coloscopies sont réalisées chaque année aux États-Unis. 

Lors d’une coloscopie classique, les gastroentérologues procèdent à un examen visuel à l’aide d’une caméra. Le projet de recherche de Verily espère que l’utilisation d’un système d’IA, s’entraînant avec des centaines d’heures de vidéos de coloscopie, pourra aider les gastroentérologues à détecter des polypes qu’ils pourraient autrement manquer. 

Lors d’un premier essai, les chercheurs de Shaare Zedek ont utilisé le système d’IA pour aider les gastroentérologues à effectuer 100 coloscopies. Le système a détecté en moyenne un polype par procédure que les médecins ont manqué, et n’a manqué aucun des polypes trouvés par les gastroentérologues. 

Les premières recherches menées en Israël sur l’utilisation de l’IA pour mieux détecter les polypes ont été publiées en juin dans la revue médicale Gastrointestinal Endoscopy

L’équipe de Verily en Israël sera hébergée dans les bureaux de Google à Tel Aviv et Haïfa, et sera dirigée par Ehud Rivlin, professeur d’informatique au Technion qui a travaillé avec Google Health.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...