Rechercher

Un psychiatre inculpé pour abus sexuel sur une patiente à Beer Sheva

La victime présumée de Hasan Abu Ghariba appelle les autres femmes à se manifester si elles ont subi des abus de sa part

Hasan Abu Ghariba, un psychiatre arrêté pour avoir prétendument violé une patiente. (Crédit : Police israélienne)
Hasan Abu Ghariba, un psychiatre arrêté pour avoir prétendument violé une patiente. (Crédit : Police israélienne)

Un psychiatre de la ville bédouine de Laqiya, dans le sud d’Israël, a été inculpé jeudi pour viol, sodomie et actes indécents à l’encontre d’une patiente qui avait demandé son aide.

L’homme, Hasan Abu Ghariba, 33 ans, a été arrêté au début du mois après que la jeune femme en question a déposé une plainte à la police au sujet de l’incident, qui se serait produit il y a environ un an. Abu Ghariba travaillait dans un établissement de santé mentale de Beer Sheva jusqu’à il y a deux mois.

Dimanche, le tribunal a accédé à la demande de la police de révéler le nom et la photo d’Abu Ghariba afin d’encourager d’autres victimes potentielles à se manifester.

« Nous faisons appel au public, à toute personne ayant des informations ou à toute personne ayant été victime de ce suspect, pour qu’elle se rapproche de la police de Beer Sheva », a déclaré la police dans un communiqué cette semaine.

La victime a déclaré à la Treizième chaîne en début de semaine qu’elle était sûre qu’Abu Ghariba avait agressé d’autres femmes.

« Cela a ruiné ma vie, c’était une blessure grave », a-t-elle déclaré dans un communiqué. « Je me bats pour d’autres filles – je suis sûre que ce n’était pas la première fois et qu’il a fait cela dans le passé à d’autres femmes. C’est difficile, mais je demande à toutes les femmes qui ont vécu quelque chose : n’ayez pas peur, portez plainte, pour qu’il ne fasse pas de mal à d’autres femmes. »

À l’extérieur du tribunal jeudi, le père d’Abu Ghariba a affirmé que son fils était victime d’un coup monté. « Ils ont fabriqué cette affaire contre lui. J’ai élevé tous mes enfants correctement », a-t-il déclaré à Kan news.

Le professeur Arie Levine comparaît devant le tribunal de première instance de Tel Aviv le 4 octobre 2021 (Crédit : capture d’écran/Douzième chaîne)

Au début du mois, la police a arrêté Arie Levine, un médecin et le directeur de la gastro-entérologie pédiatrique à l’hôpital Wolfson à Holon, soupçonné d’avoir agressé sexuellement plusieurs patients, y compris d’avoir violé un mineur.

Au moins 10 femmes ont déposé des plaintes contre Levine avant et après que son arrestation a été rendue publique, et les forces de l’ordre pensent qu’il existe de nombreuses autres victimes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...