Rechercher

Un quart des crimes de haine dirigés vers la minuscule communauté juive de Suède

Les agressions antisémites en Suède comptent pour 27 % de toutes les agressions contre des groupes confessionnaux recensées en 2020

Des militants de l'organisation néonazie Mouvement de résistance nordique lors d'une manifestation sur la place Kungsholmstorg à Stockholm, en Suède, le 25 août 2018 (Crédit : AFP/ TT News Agency / Fredrik Persson)
Des militants de l'organisation néonazie Mouvement de résistance nordique lors d'une manifestation sur la place Kungsholmstorg à Stockholm, en Suède, le 25 août 2018 (Crédit : AFP/ TT News Agency / Fredrik Persson)

Alors que la communauté juive ne représente que 0,10 % de la population totale suédoise, les agressions antisémites en Suède comptent pour 27 % de toutes les agressions contre des groupes confessionnaux recensées en 2020.

Le Conseil National de Prévention du Crime note également que les agressions à caractère racial dirigées contre la communauté musulmane recensées par la police en 2020, constituent 51 % des agressions en tenant compte du fait que la communauté musulmane représente 8 % de la population totale en Suède.

Quant aux agressions dirigées contre la communauté chrétienne, elles représentent 11 % de l’ensemble des agressions anti-raciales.

Au total, la communauté juive a subi un total de 170 agressions en 2020, et la communauté musulmane en a subi 328, les 12 % restants étant dirigés contre des membres d’autres communautés religieuses ou au sein de la même communauté.

Le conseil publie chaque année un rapport. Dans le rapport datant de 2020, il attire l’attention sur le fait que bien qu’on ait pu noter une diminution significative des actes antisémites par rapport aux 280 signalés en 2018, ces chiffres ne tiennent pas compte de changements structurels, ce qui signifierait en fait une recrudescence des actes antisémites.

En 2020, 638 crimes ou délits dirigés contre une communauté religieuse, soit 18 % des délits jugés et reconnus comme crimes haineux, ont été commis en Suède.

Les agressions contre la communauté noire ont représenté 15 % du total, soit 3 398 agressions.

Les agressions à l’encontre de la communauté LGBT se sont élevées à 8 % du total.

Parmi les agressions et attaques répertoriées dans le rapport, il est fait état d’un rassemblement d’activistes d’extrême droite brandissant des drapeaux du Mouvement de Résistance Nordique autour d’une synagogue à Norkopping, heureusement vide à ce moment-là, le jour de Yom Kippour.

Ces dernières années, les leaders de la communauté juive de Suède ont d’ailleurs mis en garde la communauté contre les menaces conjuguées que représentaient les musulmans radicaux et l’extrême-droite.

La Suède compte 10 millions d’habitants parmi lesquels 14 900 se déclarent juifs, selon une étude démographique publiée en 2020 par le bureau du judaïsme européen.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...