Un rabbin américain arrêté pour avoir payé une prostituée mineure
Rechercher

Un rabbin américain arrêté pour avoir payé une prostituée mineure

Aryeh Goodman du New Jersey qui dirige un centre d'enseignement religieux depuis son domicile, avait été condamné pour avoir agressé une jeune fille dans une colonie de vacances

Le rabbin Aryeh Goodman, et son domicile du New Jersey d'où il dirige un centre d'enseignement religieux (Capture d'écran : YouTube screenshot/Middlesex County Prosecutor's Office)
Le rabbin Aryeh Goodman, et son domicile du New Jersey d'où il dirige un centre d'enseignement religieux (Capture d'écran : YouTube screenshot/Middlesex County Prosecutor's Office)

Un rabbin du New Jersey inscrit sur la site des délinquants sexuels a figuré parmi trois personnes qui ont été arrêtées en lien avec une affaire de trafic d’être humain et de prostitution d’une adolescente de 17 ans.

Le rabbin Aryeh Goodman, 35 ans, d’East Brunswick, a été accusé d’avoir fait appel aux services d’une prostituée mineure et d’atteinte à la protection d’un enfant. Il dirige un centre d’enseignement religieux depuis son domicile.

Gabriella Colon, 18 ans, et Richard Ortiz, 23 ans, tous les deux originaires du Bronx, à New York, ont été accusés de 11 chefs d’inculpation, notamment de trafic d’être humain et d’avoir promu la prostitution d’une enfant. Selon un communiqué émis par le bureau du procureur du comté du Middlesex, ils auraient vendu les services sexuels de l’adolescente de Lancaster, en Pennsylvanie, à une trentaine d’hommes entre le 1er janvier et le 2 février.

Goodman aurait rencontré l’adolescente à l’hôtel le 1er février et aurait payé pour avoir des relations sexuelles avec elle, selon le communiqué. Il s’est rendu de lui-même au département de la police d’East Brunswick presque une semaine après, accompagné par son avocat.

Goodman est inscrit sur la liste des « Tier 3 », ou délinquants sexuels à haut risque, selon Meyer Seewald, directeur et fondateur de l’organisation Jewish Community Watch, dont les activités sont consacrées à la lutte contre les abus sexuels contre les enfants au sein de la communauté juive.

Dans une déclaration faite à JTA, Seewald a déclaré que Goodman avait agressé une jeune fille lorsqu’il était conseiller dans un camp en 2001. L’association avait aidé la victime à constituer un dossier contre Goodman en 2013. Goodman avait accepté un arrangement et avait fait de la prison. Selon Seewald, il avait été condamné à une peine de 23 mois de prison.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...