Un rabbin, défendant l’enrôlement des Ultra-orthodoxes, a été attaqué
Rechercher

Un rabbin, défendant l’enrôlement des Ultra-orthodoxes, a été attaqué

Des voyous ‘Haredi entrent par effraction au domicile du directeur de la yeshiva de Kiryat Gat suite à son implication dans un projet d’envoyer des étudiants Habad à l’armée

Rabbi Moshe Havlin (Capture d'écran YouTube)
Rabbi Moshe Havlin (Capture d'écran YouTube)

Selon des sources officielles, une vingtaine d’ultra-orthodoxes auraient attaqué un rabbin de la ville de Kiryat Gat (sud du pays) suite à sa participation à des négociations pour l’enrôlement d’étudiants Habad.

Rabbi Moché Havlin, 68 ans, est le grand rabbin ashkénaze de la ville et dirige la yeshiva loubavitch. Il est aussi membre du corps dirigeant des institutions loubavitch en Israël.

Mercredi soir, un groupe d’ultra-orthodoxes fanatiques de Jérusalem aurait pénétré par effraction dans la maison du rabbin et l’auraient harcelé, ainsi que sa femme, qui a été hospitalisée après l’incident. Le groupe a détérioré des meubles, sonné du shofar, répandu des prospectus sur le sol et crié des versets bibliques, selon un article publié sur le site COL news.

La police a arrêté trois des émeutiers, mais ils refusent de coopérer, et même de s’identifier, selon les médias.

Ces émeutiers, apparemment affiliés au courant extrémiste anti-sioniste Netourei Karta, protestaient contre une négociation entre Tsahal et les dirigeants des institutions Loubavitch qui permettrait l’enrôlement d’étudiants Habad. Selon la station de radio Kol Berama, cet arrangement laissait prévoir un enrôlement de 85 % des étudiants avant l’âge de 26 ans.

Havlin faisait partie des négociateurs de cet arrangement, qui permet aux étudiants de passer deux ans à New York pour étudier dans les quartiers généraux des institutions Loubavitch au 770 Eastern Parkway (en principe, un étudiant en yeshiva qui voyage à l’étranger pour une durée excédant 60 jours perds sa dispense). Les étudiants reviendraient ensuite pour deux années d’études facultatives avant de s’engager avant leur 26ème anniversaire.

On pouvait lire sur les prospectus qui ont été répandus sur le sol de la maison d’Havlin : « une honte et un déshonneur ». Il a raconté à COL que ce « groupe d’extrémiste est venu est à commencer à tout saccager. Ma femme s’en est sentie mal et a été hospitalisée en observation. »

Il demande la condamnation publique d’une telle attitude.

De nombreux politiciens se sont exprimés contre cette attaque. Avigdor Liberman (Yisrael Beytenu), le ministre de la Défense a demandé à ce que ceux qui ont attaqué le Rabbin Moché Havlin soient poursuivis et punis.

Son porte-parole a déclaré que « Liberman s’est adressé par écrit au ministre de la justice ainsi qu’au ministre de la sécurité publique au sujet de ces incitations et ces attaques sur les soldats religieux et sur ceux qui œuvrent pour leur intégration au sein de Tsahal. »

« Nous devons envoyer un message clair à tous ces fauteurs de troubles : l’État d’Israël n’autorisera aucune forme d’incitation ni de violence à l’encontre de ces soldats ou des rabbins. Cette attaque était la limite à ne pas dépasser », a déclaré Liberman.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...