Un randonneur israélien fait une chute mortelle près du site de Petra en Jordanie
Rechercher

Un randonneur israélien fait une chute mortelle près du site de Petra en Jordanie

Les équipes de recherche et de sauvetage jordaniennes ont parcouru 5 kilomètres pour atteindre le corps de l’homme de 23 ans, dans le désert du Wadi Rum

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

La région de Wadi Rum, en Jordanie (Crédit : Lucie March/Flash 90)
La région de Wadi Rum, en Jordanie (Crédit : Lucie March/Flash 90)

Un randonneur israélien est mort après être tombé d’une falaise près du site touristique de Petra en Jordanie, a déclaré jeudi le ministère des Affaires étrangères d’Israël.

Après une opération de sauvetage de longue haleine qui a impliqué une coopération étroite entre le ministère des Affaires étrangères et les autorités jordaniennes, le corps du jeune homme de 23 ans a été emmené dans un hôpital près de la frontière israélienne d’où il devrait être transféré vers Israël pour l’enterrement.

Des rapports avaient été d’abord été reçus mercredi après-midi, établissant qu’un Israélien, en randonnée avec trois autres Israéliens, était dans un état grave après avoir chuté d’une falaise dans la région du ruisseau d’Arok, près du village jordanien de Rajaf, selon le ministère des Affaires étrangères.

« L’ambassade d’Israël en Jordanie, ainsi que l’ambassadeur d’Israël en Jordanie Einat Schlein, ont immédiatement contacté les autorités jordaniennes – à la fois le ministère jordanien des Affaires étrangères à Amman et la police locale – dans le but de porter secours et de d’organiser l’équipe de sauvetage », pouvait-on lire dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Rajaf est situé dans le désert du Wadi Rum, au sud de Petra et abrite de vastes gorges et falaises teintées de rouges qui sont devenues un site populaire pour les randonneurs à travers le monde.

Les équipes de recherche et de sauvetage ont atteint le site près de minuit, après une marche de 5 kilomètres à travers le désert du Wadi Rum, et ont confirmé que l’homme était mort. Son corps a ensuite été transporté par civière vers le point d’accès le plus proche pour les véhicules, où il a été accueilli par l’ambassadeur adjoint israélien en Jordanie, Eitan Sorkis.

L’identité de l’homme n’a pas été précisée.

Après l’opération de sauvetage, le corps a été amené dans un hôpital près de la frontière israélo-jordanienne. Le ministère des Affaires étrangères a déclaré qu’il était en contact avec les autorités compétentes afin d’empêcher qu’une autopsie ne soit effectuée sur le corps.

Des dispositions sont prises pour transférer le corps en Israël dès que possible, selon le ministère des Affaires étrangères, qui a dit qu’il était en contact avec la famille de la victime.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...