Un soldat de l’armée accusé d’avoir violé une soldate
Rechercher

Un soldat de l’armée accusé d’avoir violé une soldate

Les détails de l’affaire ne sont pas dévoilés, mais la police militaire déclare que les soldats servaient dans la même unité de combat

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Les soldats du bataillon mixte Caracal pendant un exercice de préparation à un assaut de l'Etat islamique dans le sud d'Israël, fin mars 2017. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)
Les soldats du bataillon mixte Caracal pendant un exercice de préparation à un assaut de l'Etat islamique dans le sud d'Israël, fin mars 2017. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)

La police militaire a arrêté un soldat de Tsahal pour une suspicion de viol sur une soldate dans son bataillon.

Jeudi, le soldat a été déféré devant le Tribunal Militaire de Jaffa pour une audience qui a vu sa mise en détention préventive prolongée jusqu’à lundi.

Le soldat a été arrêté la semaine dernière, ont annoncé des médias en hébreu.

Une ordonnance de non publication des détails de l’enquête a été délivrée afin de protéger l’identité de la femme soldat, même s’il a été révélé que les deux soldats servaient ensemble dans la même unité de combat, selon des médias en hébreu.

En mai, la police militaire a également arrêté un soldat suspecté d’avoir violé une des soldates dans son unité le mois précédent. Selon la Dixième chaîne d’information, les soldats servaient dans l’unité mixte du Bataillon Bardelas. Cela n’a pas été confirmé par l’armée. Les avocats du suspect n’ont pas nié que leur client et son accusatrice avaient eu une relation sexuelle, mais ils ont affirmé qu’elle était consentie, selon un article publié par Ynet.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...