Un soldat israélien meurt pendant un entraînement
Rechercher

Un soldat israélien meurt pendant un entraînement

Le commandant de la division annule tous les exercices intenses après la mort de Yehud Suissa lors d’exercices

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Yehuda Suisa (Crédit : Facebook)
Yehuda Suisa (Crédit : Facebook)

Yehuda Suissa de la Bridage d’Infanterie Givati de l’armée s’est effondré lors d’une séance d’entraînement dans son unité près de la frontière egyptienne, a déclaré l’armée.

Suisa avait 19 ans et venait de Beit Uziel, un petit village coopératif de Rehovot dans le centre d’Israël.

Dans le sillage du drame, le général Nadav Padan, chef de la 162 Division Blindée, a annulé toutes les « activités intensives » jusqu’à ce qu’une enquête initiale ait pu être menée, a déclaré l’armée.

Deux des brigades d’infanterie de l’armée israélienne, Nahal et Givati, font partie de la 162 Division Blindée.
En janvier, le chef de l’armée israélienne Gadi Eisenkot a démis de leurs fonctions un commandant de bataillon, un assistant de commandant de bataillon et quatre autres soldats après un accident d’entraînement dans lequel un officier a été tué.

Le capitaine Yishai Rosales, âgé de 23 ans, est mort lorsqu’un mortier est tombé à presque 1,5 kilomètre de la cible le 5 janvier, dans la base d’entraînement de Tzeelim de l’armée au nord du désert du Negev.

Une équipe d’artilleurs a fait une erreur de calcul de leur nouvelle cible lors de l’exercice, ce qui a entraîné la chute du mortier à 1,5 kilomères du point originel, avait précisé l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...