Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Un tableau perdu de Klimt refait surface en Autriche

Le "Portrait de Mademoiselle Lieser", commandée par une riche famille juive et dont la dernière propriétaire connue est morte en déportation en 1943, a été présenté au public à Vienne

Le "Portrait de Mademoiselle Lieser" (1917) a été présenté au public à Vienne, le 25 janvier 2024. (Capture d'écran/ Gallery Im Kinsky)
Le "Portrait de Mademoiselle Lieser" (1917) a été présenté au public à Vienne, le 25 janvier 2024. (Capture d'écran/ Gallery Im Kinsky)

Un tableau à la provenance floue du plus célèbre des peintres autrichiens, Gustav Klimt, a été découvert récemment dans une collection privée du pays alpin et sera mis aux enchères le 24 avril.

Le « Portrait de Mademoiselle Lieser » (1917), l’une des œuvres tardives de l’artiste commandée par une riche famille juive et dont la dernière propriétaire connue est morte en déportation en 1943, a été présenté au public jeudi à Vienne.

La toile, très bien préservée, était apparue pour la dernière fois lors d’une exposition à Vienne en 1925, comme en atteste une photo en noir et blanc, seule preuve de son existence.

Sur la fiche d’inventaire, figure alors la mention: « 1925 – en possession de Mme Lieser, IV, Argentinierstrasse 20 ».

Le tableau a ensuite disparu avant de resurgir quand ses détenteurs actuels ont requis un avis juridique au moment d’en hériter de parents éloignés, qui le possédaient depuis les années 1960.

Ce qu’il est advenu de l’œuvre entretemps reste un mystère, a commenté devant la presse l’expert Ernst Ploil, de la maison Kinsky, en dépit de recherches approfondies.

Henriette Lieser, mécène de l’avant-garde viennoise, est restée à Vienne malgré la dictature nazie, a été déportée en 1942 puis assassinée l’année suivante.

Ses ayants droit ont été contactés et certains ont fait le déplacement pour voir la toile, qui n’a pas été réclamée jusqu’à présent et n’est jamais apparue sur des listes de restitution.

« Nous n’avons aucune indication qu’elle aurait pu être confisquée par les nazis », a insisté M. Ploil.

Mais en cas de litige futur sur la provenance du tableau, un contrat a été conclu entre les descendants de la famille Lieser et les nouveaux propriétaires, en vertu des accords de Washington de 1998, dans laquelle 44 Etats, dont l’Autriche, s’engageaient à retrouver et rendre les œuvres d’art dérobées par les nazis.

Inachevé, le « Portrait de Mademoiselle Lieser », représente une jeune femme brune, dont la veste aux motifs chamarrés se détache sur un fond rouge.

Il pourrait être vendu entre 30 et 50 millions d’euros, selon la maison Kinsky, qui imagine même les enchères monter jusqu’à 70 millions, au vu des récents records de Klimt, mort en 1918 à Vienne.

En juin 2023, sa « Dame à l’éventail » avait trouvé un acquéreur chez Sotheby’s à Londres pour plus de 86 millions d’euros (74 millions de livres), un montant inédit pour une œuvre d’art vendue aux enchères en Europe.

Avant sa vente, présentée comme sans précédent en Autriche, l’œuvre sera exposée en Suisse, en Allemagne, en Grande-Bretagne ou encore à Hong Kong.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.