Un terroriste palestinien comparé à Nelson Mandela
Rechercher

Un terroriste palestinien comparé à Nelson Mandela

Une peinture de Marwan Barghouthi devait être vendue aux enchères à Paris au profit de Reporters sans frontières

Marwan Barghouthi au tribunal en 2002 (Crédit : Flash90)
Marwan Barghouthi au tribunal en 2002 (Crédit : Flash90)

Une maison de ventes aux enchères a supprimé la vente d’une Une représentant le terroriste palestinien Marwan Barghouthi après avoir reçu une lettre de l’ambassade d’Israël en France, selon Ynet.

Cette peinture faisait un parallèle entre Marwan Barghouthi et Nelson Mandela. « Nelson Mandela était qualifié de terroriste dans les années 50, » aurait déclaré le peintre de la toile pour justifier son choix.

La recette de cette vente aurait été destinée, selon Ynet, à Reporters sans frontières.

Dans une lettre virulente, l’ambassade d’Israël en France a désapprouvé la comparaison.

Barghouti est né en 1959 près de Ramallah. Engagé depuis son plus jeune âge auprès du Fatah, il se fait arrêter une première fois par Israël à 18 ans. Il est considéré comme l’un des principaux meneurs de la première Intifada en 1987, année durant laquelle il sera expulsé en Jordanie. Il reviendra en Israël qu’après la signature des accords d’Oslo en 1994.

Il participe à la seconde Intifada en tant que chef de la branche armée du Fatah. Il deviendra l’homme le plus recherché d’Israël. En 2002, il est inculpé pour meurtres et tentatives de meurtres dans une entreprise terroriste sous son commandement.

Marwan Barghouthi est condamné à perpétuité par la justice israélienne.

La maison de ventes aux enchères a depuis retiré la Une soulignant qu’elle ne voulait créer aucun conflit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...