Un touriste juif américain blessé dans une agression antisémite à Berlin
Rechercher

Un touriste juif américain blessé dans une agression antisémite à Berlin

L'homme de 23 ans a indiqué avoir subi des coups après qu'un groupe de gens lui a demandé s'il était Juif

Un participant porte une kippa lors d'un rassemblement "Berlin porte la kippa" pour protester contre l'antisémitisme devant le centre communautaire juif le 25 avril 2018 à Berlin, en Allemagne. (Carsten Koall/Getty Images via JTA)
Un participant porte une kippa lors d'un rassemblement "Berlin porte la kippa" pour protester contre l'antisémitisme devant le centre communautaire juif le 25 avril 2018 à Berlin, en Allemagne. (Carsten Koall/Getty Images via JTA)

Un touriste juif américain de passage à Berlin a été agressé et blessé dans une attaque antisémite, a fait savoir la police berlinoise mercredi.

L’homme non identifié, âgé de 23 ans, se trouvait dans un parc vers 21 heures près du croisement des rues Rothenburg et Grunewaldstraße dans le quartier Steglitz de la ville lorsque trois hommes l’ont accosté, peut-on lire dans le communiqué publié sur le site de la police de Berlin.

« L’homme de 23 ans souffre d’un hématome à l’œil causé par des coups de poing », a précisé la police. Il a été agressé « en raison de sa foi juive », selon les forces de l’ordre, qui ont ouvert une enquête pour crime de haine.

Le touriste américain a déposé plainte. Les trois hommes sont accusés d’avoir harcelé l’homme, lui demandant s’il était Juif. Lorsqu’il a répondu oui, les trois individus sont devenus violents.

Un parc dans le quartier Steglitz, à Berlin, près de là où un touriste juif américain a été agressé. (Crédit : capture écran/Google)

Il s’agit du troisième incident antisémite en une semaine en Allemagne. À Berlin, un homme orthodoxe coiffé d’une kippa a fait l’objet d’injures antisémites dimanche par des hommes qui auraient également tenté de lui cracher dessus. Un rabbin orthodoxe a été pris pour cible lundi soir à Düsseldorf par des gens qui l’ont également agressé verbalement, avant qu’il ne trouve refuge dans un centre communautaire.

À Berlin, le nombre d’incidents antisémites signalés à la police ces derniers mois a augmenté de 14 % environ par rapport à la même époque l’année dernière. Un incident signalé sur cinq s’est déroulé dans la capitale, où un total de 1 083 cas ont été enregistrés en 2018.

En mars, le Brandebourg, où se trouve Berlin, est devenu le premier Etat du pays à adopter un nouveau programme visant à lutter contre l’antisémitisme. Par ailleurs, une commission fédérale et nationale a vu le jour. L’année dernière, le gouvernement fédéral a nommé Felix Klein coordinateur de la lutte contre l’antisémitisme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...