Rechercher

Un trésor juif, caché pendant la Shoah, retrouvé en Pologne

Les objets auraient été cachés par des habitants juifs de l’immeuble probablement en octobre 1939 pour éviter leur confiscation par les nazis

  • Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)
    Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)
  • Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)
    Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)
  • Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)
    Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)
  • Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)
    Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)
  • Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)
    Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)
  • Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)
    Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)
  • Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)
    Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)

Environ 400 objets qui auraient été enterrés par leurs propriétaires juifs pendant la Seconde Guerre mondiale et la Shoah ont été retrouvés en décembre par une équipe d’ouvriers qui effectuait des travaux de rénovation dans un immeuble à Lodz, dans le centre de la Pologne.

La municipalité de la ville a posté plusieurs images des objets, retrouvés intacts dans une boite en bois. Ceux-ci auraient été cachés par des habitants juifs de l’immeuble probablement en octobre 1939 pour éviter leur confiscation par les nazis.

Parmi les objets très bien préservés : des chandeliers, des boites à etrog, des verres, de la vaisselle, et d’autres objets tels que des flacons de parfum ou des boitiers de cigarettes. Certains ont une grande valeur historique et religieuse. Plusieurs d’entre eux avaient été enveloppés dans du papier journal (en polonais, allemand et yiddish, datant d’octobre 1939).

« Il s’agit de la découverte de judaica la plus importante de ce type ces dernières années dans la région de Lodz », a déclaré Daria Belszczyńska, porte-parole du Bureau provincial de protection du patrimoine à Lodz.

Cet organisme a déclaré la semaine dernière sur Facebook que les objets seraient remis au musée d’archéologie de la ville. Des recherches supplémentaires y seront menées pour tenter de découvrir à qui ont pu appartenir les objets.

Des objets Judaica cachés pendant la Shoah retrouvés en Pologne en décembre 2022. (Crédit : Municipalité de Lodz)

« Ces artefacts ont dû être enterrés à la hâte, probablement lorsque les habitants ont reçu l’ordre de rejoindre le ghetto », a déclaré Bartlomey Gwoz, un archéologue qui a mené des recherches sur le site.

Selon Mme Belszczyńska, des éléments suggèrent qu’une synagogue aurait pu se trouver à l’endroit où les objets ont été retrouvés.

Deux des chandeliers retrouvés parmi ces artefacts ont été allumés le 22 décembre, pendant Hanoukka, par la communauté juive de la ville.

La cache a été retrouvée en décembre, dans le centre-ville de Lodz, à l’extérieur du périmètre du ghetto de Litzmannstadt que les nazis ont établi dans la ville de février 1940 à août 1944. Environ 200 000 Juifs de toute l’Europe y ont été détenus. La plupart de ses habitants y sont morts ou ont été déportés dans des camps de concentration.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.