Un tribunal argentin cherche à arrêter le responsable du Hezbollah d’un attentat en 1992
Rechercher

Un tribunal argentin cherche à arrêter le responsable du Hezbollah d’un attentat en 1992

Hussein Suleiman est recherché par la Cour suprême du pays pour l'attaque sur l'ambassade d’Israël à Buenos Aires causant la mort de 22 personnes

Les arbres de la Plaza qui abrite l'Ambassade d'Israël à Buenos Aires, en Argentine, plantés en mémoire des personnes tuées dans l'attentat de l'ambassade en 1992. (Crédit : NYC2TLV/CC-BY/Wikimedia Commons)
Les arbres de la Plaza qui abrite l'Ambassade d'Israël à Buenos Aires, en Argentine, plantés en mémoire des personnes tuées dans l'attentat de l'ambassade en 1992. (Crédit : NYC2TLV/CC-BY/Wikimedia Commons)

La cour suprême d’Argentine a lancé un mandat d’arrêt international contre Hussein Mohamad Ibrahim Suleiman, un membre du Hezbollah, sur lequel une enquête est menée sur son implication sur l’attaque de 1992 contre l’ambassade israélienne à Buenos Aires.

L’attaque est survenue deux ans avant l’attentat à la bombe de l’organisation juive de l’AMIA tuant 22 personnes et en blessant plus de deux cent. Jeudi, le tribunal a réitéré son mandat d’arrêt contre José Salman El Reda, qui fut également suspecté lors de l’attaque.

Suleiman a été arrêté en Jordanie et a avoué avoir voyagé à Sao Paolo au Brésil en 1991, et avoir transporté plus tard des explosifs utilisés lors de l’attaque mortelle.

La plus haute cour d’Argentine a affirmé que « depuis 2005, ce tribunal enquête sur Hussein Mohamad Ibrahim Suleiman, comme étant un agent opérationnel de l’organisation terroriste Hezbollah et membre du mouvement du Jihad islamique. »

Les dirigeants ont affirmé que « récemment en septembre 2015, l’ambassade d’Israël à Buenos Aires par le biais de son ministre des Affaires étrangères avait confirmé l’information et donc le mandat d’arrêt international qui était à son nom.

Vendredi, des fonctionnaires israéliens se sont félicités de la décision et ont confirmé leur rôle dans l’enquête.

Un communiqué venant de l’Ambassade israélienne à Buenos Aires a affirmé « qu’Israël voit avec satisfaction les avancées dans la recherche de la vérité et de la justice dans l’attaque contre notre ambassade à Buenos Aires ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...