Un tweet d’Obama séduit les internautes après Charlottesville
Rechercher

Un tweet d’Obama séduit les internautes après Charlottesville

L'ancien président démocrate a cité Nelson Mandela après les évènements survenus samedi en Virginie, où un néo-nazi a tué une manifestante anti-racisme en fonçant dans la foule avec sa voiture

Barack Obama, alors président américain, le 13 février 2016. (Crédit : Mandel Ngan/AFP)
Barack Obama, alors président américain, le 13 février 2016. (Crédit : Mandel Ngan/AFP)

Une citation de Nelson Mandela sur la tolérance et le respect, tweetée par Barack Obama, a connu un énorme succès sur le réseau social Twitter après les violences qui ont causé la mort d’une personne lors d’une manifestation de suprémacistes blancs samedi à Charlottesville.

« Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de ses origines, ou de sa religion », a écrit dimanche Barack Obama sur son compte, en citant l’ancien président sud-africain Nelson Mandela.

Le tweet a récolté 2,2 millions de « likes », devenant ainsi le troisième message le plus aimé du réseau social, selon le site spécialisé Favstar. Il a également été retweeté près d’un million de fois.

Obama a également publié le reste de la citation de Nelson Mandela dans deux autres tweets : « Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, ils peuvent apprendre à aimer car l’amour jaillit plus naturellement du cœur humain que son contraire. »

Fort de ses 93 millions de « followers », Barack Obama est l’une des personnalités les plus suivies sur Twitter.

Le message de l’ancien président démocrate était une réaction aux évènements survenus samedi à Charlottesville, où un sympathisant néo-nazi a tué une manifestante anti-racisme de 32 ans en fonçant dans la foule avec sa voiture.

Donald Trump a été critiqué pour avoir renvoyé samedi les deux camps dos à dos avant de condamner clairement lundi « le KKK, les néo-nazis et les suprématistes blancs ».

Des centaines de suprématistes, de néonazis et de membres de l'extrême-droite américaine à Charlottesville, en Virginie, le 12 août 2017. (Crédit : Chip Somodevilla/Getty Images/AFP)
Des centaines de suprématistes, de néonazis et de membres de l’extrême-droite américaine à Charlottesville, en Virginie, le 12 août 2017. (Crédit : Chip Somodevilla/Getty Images/AFP)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...