Rechercher

Un vaste plan de renforcement des effectifs dans le hi-tech approuvé par le cabinet

Ce plan comprend notamment de nouveaux programmes dans les écoles de tout le pays qui se concentreront sur les compétences techniques et numériques

Le Premier ministre israélien Yair Lapid dirige une rencontre du cabinet au Bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 11 septembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre israélien Yair Lapid dirige une rencontre du cabinet au Bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 11 septembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le cabinet a approuvé dimanche un nouveau plan pour renforcer la main-d’œuvre dans le secteur technologique israélien et mettre l’accent sur le recrutement au sein des communautés haredi et arabe, actuellement sous-représentées.

Ce plan comprend l’enseignement de nouveaux programmes dans les écoles de tout le pays qui se concentreront sur les compétences techniques et numériques.

Il vise également à recruter 4 500 personnes dans le secteur arabe et 2 500 au sein de la communauté ultra-orthodoxe. Il prévoit le recrutement, également, de personnels du secteur technologique à l’étranger – y compris des travailleurs éligibles à l’immigration en vertu de la Loi du Retour et des experts vivant hors du pays.

Le plan anticipe également l’augmentation du nombre d’étudiants en technologies dans les universités.

« Nous nous engageons en faveur d’un renforcement spectaculaire du marché hi-tech israélien », a commenté le Premier ministre Yair Lapid.

« Avec un enseignement des hautes technologies dès le jeune âge, ainsi que l’élargissement de la représentation et des rôles qui seront des initiatives essentielles. C’est une bonne chose moralement et c’est une bonne chose au niveau économique ».

La ministre de l’Éducation Yifat Shasha-Biton lors d’une conférence de presse à Tel Aviv, le 9 mai 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

De son côté, la ministre de l’Éducation Yifat Shasha-Biton a déclaré que « exposer les enfants des écoles maternelles à l’innovation, aux technologies et à l’anglais parlé – en plus d’un nouveau plan pour les collèges – est important dans la mesure où cela rendra le secteur plus accessible pour tous les enfants israéliens, que cela aidera à réduire les écarts et à créer l’égalité des chances ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...