Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Une 238e soldat israélien tué dans les combats à Gaza

Il s’agit du major Eyal Shuminov, 24 ans, commandant de compagnie du bataillon Shaked de la brigade Givati, originaire de Karmiel

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le major Eyal Shuminov, tué lors de combats dans le nord de Gaza, le 24 février 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Le major Eyal Shuminov, tué lors de combats dans le nord de Gaza, le 24 février 2024. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne a annoncé ce samedi soir la mort d’un militaire tué lors de combats dans le nord de la bande de Gaza ce week-end, portant à 238 le nombre de soldats tués dans l’offensive terrestre contre le Hamas.

Le soldat tué est le major Eyal Shuminov, 24 ans, commandant de compagnie du bataillon Shaked de la brigade Givati, originaire de Karmiel.

La guerre a été lancée fin octobre afin de démanteler le groupe terroriste et de tenter de libérer les otages qui y sont retenus depuis les attaques du 7 octobre.

Ce shabbat, lors d’une visite dans le nord de la bande de Gaza, le chef d’état-major de Tsahal, le général Herzi Halevi, a déclaré que la pression militaire sur le Hamas était « l’action la plus efficace » pour parvenir à un éventuel accord sur les otages avec le groupe terroriste.

Le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, s’adresse aux officiers dans le nord de la bande de Gaza, le 24 février 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Ses commentaires interviennent dans le cadre des négociations en cours avec le Hamas sur la libération des otages toujours retenus en captivité à Gaza. « Je ne sais pas où cela va se développer ; certains sont engagés [dans les pourparlers], nous sommes engagés dans les combats », a dit Halevi à propos des négociations.

« Je veux que vous sachiez une chose : il y a un lien entre les éléments. Vos réalisations, avec un autre bataillon que vous démantelez, une autre infrastructure souterraine, un autre quartier où les infrastructures [du Hamas] sont détruites et la population évacuée vers des zones sûres – tout cela nous pousse, je l’espère beaucoup, à obtenir la libération des otages », a-t-il dit lors d’une évaluation avec des militaires engagés.

« C’est le but de la guerre : nous avons l’intention de faire beaucoup pour l’atteindre, et les efforts dans les combats sont l’action la plus efficace pour aider ceux qui négocient pour la libération des otages », a ajouté Halevi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.