Une actrice norvégienne appelle au boycott d’Israël
Rechercher

Une actrice norvégienne appelle au boycott d’Israël

Une vidéo supposée officielle du Théâtre national norvégien, appelant au boycott du théâtre national Habima d'Israël, a provoqué la colère des diplomates israéliens samedi

Pia Maria Rouler dans une vidéo mise en scène pour boycotter une coopération avec le théâtre national de Habima, 22 Septembre 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Pia Maria Rouler dans une vidéo mise en scène pour boycotter une coopération avec le théâtre national de Habima, 22 Septembre 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)

La courte séquence qui a été mise en ligne sur YouTube jeudi après avoir été diffusée au festival Isben à la biennale internationale d’Oslo, montre une actrice, jouant le rôle de porte-parole du théâtre national, qui appelle au boycott du théâtre national israélien Habima.

L’actrice, Pia Maria Roll a déclaré que le théâtre souhaiterait « présenter ses excuses publiquement pour sa collaboration avec Habima, le théâtre national d’Israel », ajoutant que la coopération a servi à « normaliser l’occupation israélienne ».

Elle a qualifié Israël d’état « basé sur le nettoyage ethnique, le racisme, l’occupation et l’apartheid » et le conflit israélo-palestinien de « colonial » (« Ce n’est pas une querelle passionnée entre les Montaigus et les Capulet »).

Dans la vidéo, l’actrice révèle aussi que le théâtre aimerait se joindre au mouvement du BDS et conclut avec « la Palestine libre et longue vie au théâtre national de Norvège ».

Le site d’informations norvégien Vartoland a affirmé que Roll et l’acteur Marius von der Fehr étaient à l’origine de la vidéo, qui reflète leurs opinions. Roll a dit que leur intention était de faire croire aux gens que la déclaration provenait du théâtre.

Le théâtre national norvégien a affirmé sur son site internet que la vidéo ne représentait pas la politique de l’institution et qu’il croit en la coopération avec plusieurs pays étrangers. Il a condamné la vidéo et appelé à la liberté d’expression.

Le directeur de Habima a déclaré que le film a été réalisé dans « le dos de l’administration » et que le théâtre national « vous garantit qu’il m’enverra une lettre d’explications, prouvant que la vidéo ne reflète pas la position du théâtre. »

Le ministère des Affaires étrangères israélien a cependant déclaré que la vidéo rappelait « les inventions délirantes de la propagande de Goebbels (le ministre nazi Joseph), le réalisateur nazi Leni Riefanstahl et des collaborateurs norvégiens Vidkun Quisling et Knut Hamson ».

« L’état d’Israël demande que le théâtre national norvégien, au nom duquel des propos diffamatoires ont été énoncés, dénonce immédiatement et de manière claire la vidéo et agisse pour la retirer de tout site et réseau social » a déclaré le ministère des Affaires étrangères israélien dans un communiqué, cité par Ynet. Le ministère a dit que le processus pour retirer la vidéo de la toile se ferait en plusieurs temps.

Depuis la diffusion de la vidéo, elle est toujours visible sur YouTube.

L’ambassade de Norvège en Israël a également réagi suite à la diffusion de la vidéo disant qu’Oslo « s’oppose fermement au boycott. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...