Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

Une Américaine fonce en voiture sur un bâtiment appartenant à des antisémites

La suspecte croyait qu'il s'agissait d'une école juive ; par ailleurs, un responsable a déclaré que le Jordanien arrêté au Texas préparait un attentat contre des Juifs

La scène après qu'une femme a reculé sa voiture dans un bâtiment utilisé par l'École israélite de connaissance universelle et pratique, l'ayant confondu avec une école juive, le 4 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran via CBS 4 ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
La scène après qu'une femme a reculé sa voiture dans un bâtiment utilisé par l'École israélite de connaissance universelle et pratique, l'ayant confondu avec une école juive, le 4 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran via CBS 4 ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Une femme a été arrêtée après avoir foncé avec sa voiture dans un bâtiment résidentiel d’Indianapolis utilisé par un groupe antisémite samedi, croyant qu’il s’agissait d’une école juive (elle voulait mener une attaque en raison de la guerre entre Israël et le Hamas).

Ruba Almaghtheh, 34 ans, a conduit son véhicule dans une maison utilisée par une secte des Black Hebrew Israelites, que l’Anti-Defamation League (ADL) qualifie « d’extrême et antisémite » et qui a été désignée comme groupe haineux par le Southern Poverty Law Center.

Selon une antenne locale de Fox News, Almaghtheh a déclaré à la police qu’elle avait foncé avec sa voiture dans ce qu’elle appelait « l’école d’Israël » après avoir regardé les informations sur la guerre d’Israël contre le Hamas, et qu’elle avait fait référence au « peuple de Palestine ».

Le bâtiment avait un « semblant d’étoile de David sur la porte d’entrée » et les mots « Hébreu Israélite » sur un panneau, ce qui aurait conduit la suspecte à croire que le bâtiment était lié à la communauté juive ou à Israël, selon le Conseil des relations de la communauté juive d’Indianapolis.

Selon Fox 59, le bâtiment abritait l’École israélite de connaissance universelle et pratique, et plusieurs adultes et enfants se trouvaient à l’intérieur lorsque Almaghtheh a fait marche arrière avec son véhicule samedi matin.

La chaîne a indiqué qu’Almaghtheh avait été arrêtée sur la base d’une accusation préliminaire d’insouciance criminelle, tandis que CBS 4 a déclaré qu’elle faisait face à une accusation préliminaire d’intimidation, ce qui constituerait un crime si la menace concernait un acte de terrorisme.

L’incident est survenu dans un contexte de montée de l’antisémitisme, alors qu’Israël lutte contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à la suite de l’assaut meurtrier de ce dernier contre des communautés du sud d’Israël le 7 octobre.

À Houston, un Jordanien a été arrêté le mois dernier pour avoir « projeté d’attaquer un rassemblement juif », a déclaré une source policière à CNN.

La chaîne indique qu’un juge fédéral avait noté dans une ordonnance que Sohaib Abuayyash, 20 ans, avait parlé de « martyre ».

CNN a cité l’ordonnance de détention en attendant le procès déposée le 24 octobre, dans laquelle le juge écrit qu’Abuayyash « a consulté des contenus spécifiques et détaillés publiés par des organisations radicales sur Internet, notamment des tutoriels sur la façon de construire des bombes ou des engins explosifs ; et que le défendeur s’est exprimé à l’attention d’autres personnes qui soutiennent le meurtre d’individus de confessions religieuses particulières ».

Abuayyash avait également étudié la fabrication de bombes et publié en ligne des messages sur le thème « tuer des Juifs » et sur la mort d’un garçon musulman de six ans poignardé par le propriétaire de sa maison dans l’Illinois, meurtre qui fait l’objet d’une enquête en tant que crime haineux.

Abuayyash, qui se trouvait aux États-Unis avec un visa de non-immigrant expiré mais qui avait demandé l’asile, a été placé en détention dans l’attente de son procès.

Le reportage indique que le FBI enquêtait sur lui depuis le mois d’août, après qu’il eut été identifié comme faisant des recherches sur les armes en ligne.

La semaine dernière, le directeur du FBI, Christopher Wray, avait averti que la guerre entre Israël et le Hamas avait porté la menace d’attaques contre des Américains aux États-Unis à un niveau inédit, tandis que l’antisémitisme dans ce pays avait atteint des sommets « historiques ».

Une pancarte antisémite lors d’une manifestation pro-palestinienne d’étudiants de l’Université de New York et d’autres, dans le Washington Square Park, à Manhattan, le 25 octobre 2023. (Crédit : Capture d’écran X)

Wray a déclaré que la menace la plus importante concernait les communautés juives et musulmanes aux États-Unis. Il a indiqué que, si les Juifs représentaient moins de 3 % de la population américaine, environ 60 % des crimes de haine fondés sur la religion visaient les Juifs.

« Il s’agit d’une menace qui atteint, d’une certaine manière, des niveaux historiques », a déclaré Wray.

« La communauté juive est la cible de terroristes de tous horizons : extrémistes violents locaux, organisations terroristes étrangères, tant sunnites que chiites, et extrémistes violents nationaux. »

La guerre a éclaté après le massacre perpétré par le Hamas le 7 octobre, au cours duquel quelque 3 000 terroristes ont fait irruption en Israël depuis la bande de Gaza, tuant plus de 1 400 personnes et prenant au moins 240 otages. La grande majorité des personnes tuées étaient des civils, dont beaucoup ont été victimes d’actes de brutalité horribles de la part des terroristes.

Israël a réagi en jurant d’éradiquer le Hamas, qui dirige la bande de Gaza. Il affirme viser toutes les zones où le Hamas opère tout en cherchant à minimiser les pertes civiles.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.