Une ancienne synagogue convertie en centre islamique à Tripoli, en Libye
Rechercher

Une ancienne synagogue convertie en centre islamique à Tripoli, en Libye

Sla Dar Bishi, dans la capitale libyenne en guerre civile, est aux mains de milices locales ; l'Organisation mondiale des Juifs de Libye espère qu'elle sera un jour restaurée

Photo de la synagogue abandonnée Dar Bishi dans la capitale libyenne de Tripoli, le 28 septembre 2011. (Joseph Eid / AFP / Getty Images via JTA)
Photo de la synagogue abandonnée Dar Bishi dans la capitale libyenne de Tripoli, le 28 septembre 2011. (Joseph Eid / AFP / Getty Images via JTA)

JTA – Une ancienne synagogue abandonnée en Libye est en train d’être transformée en centre religieux islamique sans autorisation, a déclaré l’Organisation mondiale des Juifs de Libye.

David Gerbi, Juif italien né en Libye et membre de l’organisation de défense des intérêts de la diaspora juive libyenne, a écrit un reportage sur le Sla Dar Bishi de Tripoli la semaine dernière dans Moked, une publication juive italienne.

« Il n’y a plus de Juif vivant à Tripoli et le pouvoir est entre les mains des autorités locales (lire : milices), qui ont décidé de violer nos biens et notre histoire », a-t-il écrit. « Le projet est clairement de profiter du chaos et de notre absence. »

Gerbi a déclaré que l’Organisation mondiale des Juifs de Libye « appelle à l’arrêt immédiat de cette transformation, et à la conservation intacte de la synagogue de Tripoli dans l’espoir qu’elle sera un jour restaurée ».

Des sources de Gerbi sur le terrain lui ont fourni des photos et vidéos prises au cours des trois derniers mois, qui l’ont convaincu que la synagogue a été capturée illégalement, a-t-il déclaré.

En Libye, une ancienne colonie italienne en Afrique du Nord, le gouvernement s’est effondré depuis le renversement et l’exécution en 2011 du dictateur Mouammar Kadhafi, qui dirigeait le pays d’une main de fer depuis 1969. La révolution a déclenché des combats intermittents entre clans et milices, qui revendiquent tous la direction du pays.

La Libye comptait autrefois environ 40 000 Juifs, qui sont partis après la création de l’État d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...