Une attaque a été déjouée au tombeau de Joseph
Rechercher

Une attaque a été déjouée au tombeau de Joseph

Les autorités ont arrêté une cellule du Jihad islamique qui avait prévu de s'en prendre aux pèlerins juifs sur le site sacré

Des juifs orthodoxes prient au Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, en 2011. Illustration. (Crédit : Yaakov Naumi/Flash90)
Des juifs orthodoxes prient au Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, en 2011. Illustration. (Crédit : Yaakov Naumi/Flash90)

Les autorités israéliennes ont contrecarré un complot d’une cellule terroriste palestinienne qui prévoyait de mener une attaque contre des fidèles sur un lieu saint juif en Cisjordanie, a déclaré le service de sécurité du Shin Bet mardi.

Les forces israéliennes ont arrêté quatre Palestiniens soupçonnés de projeter de poser une bombe et de tirer sur les visiteurs juifs au tombeau de Joseph, selon un communiqué du Shin Bet.

On ne sait pas quand les arrestations ont eu lieu. Un embargo au sujet des arrestations a été levé mardi.

Selon le Shin Bet, la cellule était armée et dirigée par le groupe du Jihad islamique basé à Gaza, et avait un niveau d’organisation qui a été qualifié de professionnel.

Les quatre membres de cette cellule ont été identifiés comme étant Nassim Damiri, 30 ans, de Tulkarem, qui a été emprisonné à plusieurs reprises dans le passé et qui s’identifie au mouvement du Fatah ; Mahmed Damiri, 23 ans, de Tulkarem, un officier de police de l’Autorité palestinienne; Yasser Tzarawi, 25 ans, de Rafidia, un membre du Hamas qui a également été emprisonné par le passé; et Adwan Nazel, 24 ans, de Qabatiya, un membre du Jihad islamique.

Parce qu’elle se trouve sous la juridiction de l’Autorité palestinienne, les Juifs ne sont autorisés à accéder à la tombe qu’une fois par mois dans le cadre de visites coordonnées avec Tsahal, mais la tombe reste strictement hors-limites pour les Israéliens en dehors de ces visites hautement protégées.

La cellule avait prévu de mener des attaques sur les visiteurs juifs qui se rendent sur le site pour prier en dehors des visites mensuelles officielles.

Selon le plan, Nazel et Tzarawi devaient se procurer des armes et fournir un soutien logistique, la surveillance et la couverture, tandis que les Damiri, qui sont cousins, ​​devaient réaliser l’attaque proprement dite.

Le site de Naplouse, qui, selon la tradition, est l’emplacement de la tombe de Joseph, a été au centre des tensions entre Israéliens et Palestiniens dans le passé.

En 2011, Ben-Yosef Livnat, le neveu de l’ex-ministre israélien Limor Livnat, avait été tué par la police palestinienne après qu’il tentait d’entrer dans le tombeau sans autorisation.

Les détails de l’enquête ont été transférés à un tribunal militaire de Cisjordanie et un acte d’accusation devrait être présenté rapidement.

Israël a accusé le groupe d’avoir tiré quatre missiles du territoire syrien au nom de l’Iran qui ont explosé sur des terrains dans le nord du pays la semaine dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...