Une cérémonie au Living Memorial de Jérusalem pour le 11 septembre
Rechercher

Une cérémonie au Living Memorial de Jérusalem pour le 11 septembre

Le Living Memorial est le seul monument en dehors des États-Unis où figure la liste des noms des victimes

Le mémorial pour les victimes des attentats du 11 septembre, à Emek ha Arazim près de jerusalem, créé par Eliezer Weishoff, le 14 février 2010 (Crédit : dr. Avishai Teicher/Domaine public/Wikimedia)
Le mémorial pour les victimes des attentats du 11 septembre, à Emek ha Arazim près de jerusalem, créé par Eliezer Weishoff, le 14 février 2010 (Crédit : dr. Avishai Teicher/Domaine public/Wikimedia)

Tandis que le monde marque le quinzième anniversaire des attaques du 11 septembre des Etats-Unis, Jérusalem honorera la mémoire des victimes et les services de secours de New York lors d’une cérémonie où les familles des victimes et des policiers américains seront conviés.

L’ambassadeur américain Daniel Shapiro, qui y participera, a déclaré lors d’une cérémonie précédente qu’ « il n’y a pas de meilleur endroit qu’Israël pour commémorer le 11 septembre » puisque les deux pays sont unis dans la lutte contre le terrorisme.

Le maire de Jérusalem Nir Barkat et le président du Congrès juif mondial, Ron Lauder, seront également présents.

Les invités incluront une délégation de 50 officiers de policiers américains, y compris certains qui figuraient parmi les secouristes qui étaient présents le 11 septembre, ainsi que les familles qui ont perdu des êtres chers dans les attentats et des olim qui étaient à New York à l’époque.

Le grand bronze de 30 pieds de long, le Living Memorial, qui est composé d’un objet en métal pris des tours jumelles donnés par la ville de New York, symbolise le lien spécial entre les deux nations. C’est le seul monument à l’extérieur des États-Unis où figure la liste des noms des 3 000 victimes, dont cinq Israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...