Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Une coalition de la majorité et de l’opposition propose une résolution contre l’État palestinien

Les promoteurs de ce projet, qui aurait déjà recueilli 61 signatures, souhaiteraient le faire voter avant le discours de Netanyahu au Congrès ce mois-ci

Le chef du parti Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman (à gauche), et le député du Likud Yuli Edelstein, à la Knesset, le 14 mars 2013. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le chef du parti Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman (à gauche), et le député du Likud Yuli Edelstein, à la Knesset, le 14 mars 2013. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Des députés de la coalition et des partis d’opposition ont proposé une résolution disant leur opposition à la création d’un État palestinien, qu’ils aimeraient faire adopter avant le déplacement du Premier ministre Benjamin Netanyahu au Congrès, à Washington, ce mois-ci.

La Knesset a déjà adopté une résolution s’opposant à la création d’un État palestinien en début d’année, mais Netanyahu a fait en sorte qu’elle mentionne expressément que cette opposition ne valait que pour la création unilatérale d’un État palestinien indépendamment de toutes négociations avec Israël au moment où des rumeurs faisaient état d’une volonté américaine de reconnaître unilatéralement un État palestinien.

Cette nouvelle résolution, qui se présente comme une opposition plus ferme et absolue à toute création d’un État palestinien, pourrait nuire aux efforts de Netanyahu pour maintenir une certaine flexibilité dans ses relations diplomatiques avec l’administration Biden et l’ensemble de la communauté internationale, largement favorables à une solution à deux États.

Cette résolution est promue par les présidents d’Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman et Tikva Hadasha, Gideon Saar, ainsi que par le député d’opposition de Tikva Hadasha, Zeev Elkin, celui de HaTzionout HaDatit, Simcha Rothman, et celui du Likud, Yuli Edelstein, membre de la coalition, a annoncé cette semaine la Douzième chaîne.

Elle a ajouté que 61 députés de la coalition et de l’opposition avaient déjà signé la résolution, ce qui permettrait de l’adopter avant la fin de la session parlementaire d’été, le 28 juillet.

Netanyahu doit s’adresser au Congrès américain le 24 juillet prochain.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu entre en séance plénière de la Knesset, le 24 juin 2024. (Crédit : Chaim Goldberg/Flash90)

Toujours selon la Douzième chaîne, la résolution stipule que « l’État d’Israël s’oppose fermement à la création d’un État palestinien à l’ouest du Jourdain, une menace existentielle pour Israël ».

Les députés expliquent, dans cette résolution, que la création d’un État palestinien ne ferait qu’aggraver le conflit avec les Palestiniens et déstabiliser la région et qu’il faudrait peu de temps au Hamas pour en prendre le contrôle et en faire une base arrière du terrorisme islamique radical soutenu par l’Iran.

Netanyahu s’est à plusieurs reprises prononcé contre la création d’un État palestinien, et un certain nombre de responsables israéliens estiment que les pourparlers en vue d’un cessez-le-feu pour mettre un terme au conflit à Gaza déclenché par le pogrom du Hamas, le 7 octobre, ne devraient pas servir à relancer les tentatives moribondes de mise en œuvre d’une solution à deux États.

Là où certains acteurs étrangers pensent que les violences rendent on ne peut plus urgente la conclusion d’ un accord de paix, les dirigeants israéliens expliquent que le pogrom est la preuve du danger extrême posé par l’existence d’une entité palestinienne autonome. Au vu de l’important soutien manifesté au Hamas par les Palestiniens suite au pogrom, la population israélienne semble peu encline à soutenir des efforts de paix.

Le soutien à la création d’un État palestinien a gagné d’importants suffrages au sein de la communauté internationale : ces derniers mois, plusieurs pays européens ont d’ailleurs unilatéralement reconnu un État palestinien, à commencer par l’Irlande, l’Espagne et la Norvège.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.