Une créatrice ultra-orthodoxe révolutionne le milieu de la mode en Israël
Rechercher

Une créatrice ultra-orthodoxe révolutionne le milieu de la mode en Israël

Une jeune créatrice de 18 ans dessine des vêtements "à la mode" mais en conformité avec la loi juive

Collection Bracha Benhaim (Crédit : Facebook : Bhdesign Bracha Benhaim)
Collection Bracha Benhaim (Crédit : Facebook : Bhdesign Bracha Benhaim)

Bracha Benhaim, 18 ans, vient de finir un séminaire religieux à Jérusalem. Cette jeune fille est considérée comme la nouvelle créatrice en vogue dans le monde haredi.

La jeune fille possède sa propre entreprise et sa marque est très prisée auprès des jeunes filles orthodoxes.

Bracha Benhaim a commencé à prendre des cours de couture alors qu’elle était encore à l’école.

Elle explique à Ynet : « J’ai commencé à me faire mes propres vêtements. D’une part, exactement en conformité avec la loi juive, et d’autre part, en conformité avec mes goûts, sans avoir besoin d’ajouter des vêtements en dessous. »

Crédit : Facebook : Bhdesign Bracha Benhaim
Crédit : Facebook : Bhdesign Bracha Benhaim

Tout de suite les retombées ont été très positives auprès de ses amies, et auprès des amies de ses amies.

Avec le soutien de sa grande soeur, elle pu organiser des ventes à domicile. C’est à ce moment précis que Bracha se transforme de simple amateur en véritable couturière.

Les ventes à domicile sont très courantes dans le monde haredi.

La jeune créatrice veut rompre avec les standards des habits conçus pour les femmes ultra-orthodoxes, tout en respectant la halakha.

En effet, elle favorise les couleurs et des tissus légers. Son avantage, explique-t-elle, est de connaître le goût des jeunes filles dans les séminaires et de s’adapter à ces derniers. Son jeune âge lui permet d’être plus original.

Initialement un hobby, son activité s’est transformée en véritable business avec des clientes aussi bien religieuses que laïques.

La jeune créatrice va encore plus loin en dessinant des vêtements en fonction de toutes les morphologies féminines.

Crédit : Facebook : Bhdesign Bracha Benhaim
Crédit : Facebook : Bhdesign Bracha Benhaim

Aujourd’hui, Bracha dessine les vêtements et choisit les tissus, mais n’a plus le temps de les coudre elle-même.

Elle est devenue une véritable patronne et reconnaît s’inspirer des plus grandes maison de haute couture : Chanel, Valentino et Dolce&Gabbana.

Sur le ton de l’humour, la jeune fille confesse qu’elle aimerait un jour ouvrir un magasin sur les Champs Elysées.

Crédit : Facebook : Bhdesign Bracha Benhaim
Crédit : Facebook : Bhdesign Bracha Benhaim
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...