Une croix gammée retrouvée sur un monument de la Shoah en Argentine
Rechercher

Une croix gammée retrouvée sur un monument de la Shoah en Argentine

L'acte de vandalisme a eu lieu dans la ville de Resistencia, alors qu'une vague d'antisémitisme touche le pays depuis ces derniers mois

Une vue de Resistencia, en Argentina, en 2010. Le monument de la Shoah de la ville a été vandalisé par une croix gammée (WIkimedia Commons via JTA)
Une vue de Resistencia, en Argentina, en 2010. Le monument de la Shoah de la ville a été vandalisé par une croix gammée (WIkimedia Commons via JTA)

Une croix gammée a été taguée au spray sur un mémorial de la Shoah dans la ville de Resistencia, dans le nord-est de l’Argentine.

Le monument de l’Humanité commémore, entre autres victimes, Irene Schwimmer de Korytnicki, la dernière survivante de la Shoah qui vivait dans la capitale de la région, Chaco. Elle est morte cette année.

Mercredi, la communauté juive de Resistencia, le centre Hébraica de la communauté juive de Resistencia et le représentant local du groupe national juif DAIA a condamné l’attaque comme « faisant partie des événements antisémites qui ont lieu en Argentine, qui menacent la coexistence et les valeurs démocratiques de la société ». Ils ont appelé les autorités à mener l’enquête.

Au cours des trois derniers mois, l’Argentine a connu trois cas d’agressions antisémites violentes, et les responsables de la communauté juive font face à une préoccupation croissante.

En février, deux pierres tombales ont été vandalisées dans le cimetière juif de la province de San Luis.

Resistencia, qui compte 300 000 résidants, se trouve à 1 000 km au nord de Buenos Aires. Accueillant un concours international biennal depuis 1988, elle est connue comme la « ville des sculptures ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...