Une délégation du Hamas se rend au Caire pour des dialogues intra-Palestiniens
Rechercher

Une délégation du Hamas se rend au Caire pour des dialogues intra-Palestiniens

Selon le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhum, la délégation s'entretiendra avec des responsables égyptiens au sujet d'une éventuelle réconciliation entre le Fatah et le Hamas

Le chef politique adjoint du Hamas, Saleh al-Arouri, après avoir signé un accord de réconciliation avec un haut responsable du Fatah, Azzam al-Ahmad, lors d'une brève cérémonie au centre égyptien du renseignement, le 12 octobre 2017 au Caire, Égypte. (AP/Nariman El-Mofty)
Le chef politique adjoint du Hamas, Saleh al-Arouri, après avoir signé un accord de réconciliation avec un haut responsable du Fatah, Azzam al-Ahmad, lors d'une brève cérémonie au centre égyptien du renseignement, le 12 octobre 2017 au Caire, Égypte. (AP/Nariman El-Mofty)

Une délégation du Hamas conduite par le chef politique adjoint Saleh al-Arouri doit arriver au Caire dimanche, a annoncé le groupe terroriste dans un communiqué.

De hauts responsables du Hamas, Khalil al-Hayya, Hussam Badran et Mousa Abu Marzouq, feraient également partie de la délégation.

Selon le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhum, la délégation s’entretiendra avec des responsables égyptiens au sujet d’une éventuelle réconciliation palestinienne entre les mouvements rivaux du Fatah et du Hamas, entre autres questions « d’intérêt mutuel ».

Le Caire se considère depuis longtemps comme le parrain non officiel des pourparlers de réconciliation palestiniens. Les responsables égyptiens auraient été frustrés que le Hamas et le Fatah aient choisi de se rencontrer à Istanbul en septembre pour mener des négociations qui, selon eux, mèneraient aux premières élections nationales palestiniennes depuis 14 ans.

Une réunion prévue entre les deux organisations dans la capitale égyptienne, initialement prévue pour début octobre, qui aurait fixé une date officielle pour ces élections, n’a pas encore eu lieu.

Le Hamas et le Fatah sont en bisbille depuis 2007, lorsque le groupe terroriste a expulsé le Fatah de la bande de Gaza après une lutte sanglante pour le contrôle de l’enclave côtière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...