Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Une députée Labour fustige les abus des anti-Israël au cours de sa « pire élection »

Jess Phillips et des militants du parti ont subi un grave harcèlement durant la campagne en raison du positionnement Travailliste sur la contre le Hamas à Gaza, selon elle

La députée Jess Phillips s'exprime devant les caméras de LBC après avoir remporté son siège à Birmingham au cours des élections britanniques, le 5 juillet 2024. (Capture d'écran :  Twitter, used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)
La députée Jess Phillips s'exprime devant les caméras de LBC après avoir remporté son siège à Birmingham au cours des élections britanniques, le 5 juillet 2024. (Capture d'écran : Twitter, used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)

La députée Jess Phillips (Labour) a déclaré dans son discours de victoire, jeudi, que la campagne électorale qu’elle a pu mener pour conserver son siège dans la circonscription de Birmingham Yardley a été « le pire scrutin que je n’ai jamais connu » en raison des abus commis à son encontre et à l’encontre de son équipe par les manifestants pro-palestiniens.

S’exprimant lors du décompte des bulletins après avoir battu lors d’une course serrée son adversaire Jody McIntyre – qu’elle n’a devancée que de 693 votes – Phillips a indiqué que « un homme beaucoup plus âgé » avait été filmé en train de crier « génocide » à une femme qui distribuait des prospectus en son nom. Elle a ajouté que des membres de son équipe de campagne avaient trouvé leur voiture avec des pneus crevés par les militants anti-Israël.

Alors même qu’elle tentait de prononcer son discours, des manifestants l’ont huée, scandant le nom de son rivale et criant « Libérez, libérez la Palestine » et « vous devriez avoir honte ! »

« Je constate qu’on va continuer avec la même dignité que celle que nous avons eue pendant la campagne […] Je comprends qu’une femme forte, qui se dresse en face de vous, puisse susciter une telle réticence », a dit Phillips en demandant à ce que les perturbateurs quittent la salle.

« Cela a été très éprouvant, je crois devoir dire que le comportement de certains de mes opposants ne reflète guère celui qui a été adopté jusqu’à présent par certains habitants de ma circonscription dont l’attitude a été digne », a-t-elle indiqué, ajoutant n’avoir pas amené ses enfants lors de son allocution parce qu’ils ne méritaient pas, a-t-elle précisé, de voir les abus qu’elle savait qu’elle allait endurer pendant sa prise de parole.

Phillips a ensuite remercié la police des Midlands qui a été présente « lors des agressions que j’ai subies » pendant la campagne.

S’exprimant lors du podcast Electoral Dysfunction sur Sky News, Phillips a indiqué que ses semaines de campagne avaient été « les plus agressives et les plus intimidantes » de sa carrière politique – à la fois pour elle et pour les personnes de sa circonscription.

Évoquant l’incident où une femme avait fait l’objet des cris vengeurs d’un homme âgé, elle a déclaré que l’incident avait été filmé « pour encourager d’autres types d’intimidation ».

Elle a noté que si elle avait été déçue par les actions entreprises par le Labour dans certains cas, les habitants de sa circonscription s’étaient montrés « attentifs, agréables et généreux » pendant sa campagne.

Concernant les abus dont elle et son équipe ont soufferts, toutefois, « ces humiliations venaient d’hommes, de femmes. C’est ce que notre politique est devenue – une politique d’humiliation ».

Elle a ajouté penser que les candidats pro-Gaza étaient « déplorables » et qu’ils « n’ont fait absolument rien pour aider à une seule personne à Gaza », notant qu’ils n’ont fait que « harceler » et s’en prendre « majoritairement à des femmes ».

Elle a ajouté que les politiciens qui promettent d’avoir une influence sur la guerre à Gaza sont « principalement dans la posture » parce que « nous n’avons aucun contrôle sur ce qui arrive et sur ce que fait le Premier ministre Benjamin Netanyahu ».

Phillips s’était opposée, au mois de novembre, au chef du Labour Keir Starmer en votant en faveur d’une résolution qui appelait au cessez-le-feu entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Le chef du parti travailliste britannique, Keir Starmer, prononce un discours lors d’un rassemblement de victoire à la Tate Modern à Londres, le 5 juillet 2024. Le Labour a pris le pouvoir après avoir remporté les élections législatives. (Crédit : JUSTIN TALLIS / AFP)

Le Labour – qui a longtemps pu compter sur le soutien des musulmans et autres groupes minoritaires – a vu son vote chuter de dix points en moyenne dans les circonscriptions où la communauté musulmane représente plus de 10 % de la population.

Shabana Mahmood, la nouvelle ministre de la Justice, a elle aussi raconté qu’elle avait subi des actes de harcèlement, ainsi que sa famille, ajoutant que certains avaient tenté de « nier sa foi musulmane » parce qu’elle se présentait aux côtés du Labour.

« Beaucoup de choses seront écrites sur cette campagne – et il faudra le faire. Cela a été une campagne souillée par le harcèlement et par les intimidations », a-t-elle dit dans son discours de victoire.

Phillips a félicité Mahmood sur le réseau social X, samedi, disant qu’elle « n’aurait pas été capable de traverser cette élection sans cette femme et son adorable famille ».

Shabana Mahmood, nouvelle ministre de la Justice, quittant le 10, Downing Street à Londres, le 5 juillet 2024. (Crédit : Oli Scarff/AFP)

Le Labour a été critiqué pour son positionnement à l’égard d’Israël depuis le début de la guerre à Gaza – une guerre déclenchée par le pogrom perpétré par les terroristes du Hamas le 7 octobre, lors duquel près de 1 200 personnes ont été assassinées – pour la plupart des civils – et 251 autres ont été pris en otage et emmenés de force à Gaza.

Le leader du parti devenu le nouveau Premier ministre Britannique, Starmer, a appelé à un cessez-le-feu durable, tout en affirmant qu’Israël avait le droit de se défendre.

La formation Travailliste est engagée en faveur de la reconnaissance d’un État palestinien « en tant que contribution à une relance du processus de paix qui débouchera sur une solution à deux États ». Il n’a fait part d’aucun calendrier concernant cette reconnaissance.

Parmi les autres engagements pris par le Labour, l’appel à un cessez-le-feu dans le contexte de la guerre, la libération de tous les otages détenus par le groupe terroriste et une révision à la hausse des quantités d’aides humanitaires autorisées à entrer dans la bande.

Le parti a souffert de revers électoraux significatifs dans les secteurs où la population musulmane est importante, cette dernière étant mécontente de l’attitude du Labour à l’égard de la guerre à Gaza. Les Travaillistes ont toutefois remporté une victoire sous forme de raz-de-marée lors du scrutin.

Jonathan Ashworth, qui devrait servir dans le gouvernement de Starmer, a perdu son siège face à Shockat Adam, candidat sans étiquette et l’un des quatre candidats pro-Gaza au moins à avoir gagné. Plusieurs autres candidats Travaillistes ont failli perdre.

Des candidats indépendants anti-Israël l’ont aussi emporté à Blackburn, et à Dewsbury et Batley, des circonscriptions où le Labour arrive deuxième. Le parti a aussi échoué à s’imposer à Islington North où son ancien dirigeant anti-Israël, Jeremy Corbyn, s’est emparé du fauteuil en indépendant. Le Labour, sous Corbyn, avait été éclaboussé par de multiples scandales liés à l’antisémitisme, qui lui avait valu d’être suspendu par le parti.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.