Rechercher

Une employée de banque aurait volé 114 000 shekels sur les dépôts des clients

Sarit Hori a travaillé au guichet des liquidités de la Bank Hapoalim, où les clients déposent de l'argent dans des enveloppes, à Tel Aviv pendant trois ans

Une vue des bureaux de la Bank Hapoalim, dans le centre de Tel Aviv, le 4 août 2015. (Crédit :  Miriam Alster/ FLASH90)
Une vue des bureaux de la Bank Hapoalim, dans le centre de Tel Aviv, le 4 août 2015. (Crédit : Miriam Alster/ FLASH90)

Les procureurs ont annoncé lundi la récente mise en examen d’une employée de banque accusée d’avoir volé la somme de 114 000 shekels en liquide à des clients.

Sarit Hori, 47 ans, une résidente de Rishon Lezion, dans le centre du pays, a été accusée de vols commis pendant la période où elle travaillait pour la Bank Hapoalim.

Hori travaillait alors au guichet des liquidités dans une agence de Tel Aviv et elle est soupçonnée d’avoir volé sur une période de trois ans.

La cour des magistrats de Tel Aviv est à l’origine de cette inculpation.

Photo d’illustration : Un billet de 200 shekels, le 7 février 2016. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Selon les documents du tribunal, Hori était chargée des dépôts en liquide des clients. Entre 2018 et 2020, elle a « abusé de sa fonction et de la confiance qui lui avait été accordée par la banque ».

En 2016, Etti Alon avait bénéficié d’une libération conditionnelle après avoir passé 14 ans et demi en prison pour l’une des pires escroqueries bancaires de toute l’Histoire de l’État juif. Elle avait volé plus de 250 millions de shekels à la Trade Bank, aujourd’hui disparue.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...