Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Une ex-otage et sa fille retrouvent avec émotion une Thaïlandaise rencontrée à Gaza

Danielle Aloni et sa fille Emilia ont noué en captivité une amitié avec Nutthawaree Munkan, qui a, comme elles, été capturée le 7 octobre puis relâchée le 24 novembre

La ressortissante thaïlandaise Nutthawaree Munkan (au centre) s'entretient par appel vidéo avec l'Israélienne Danielle Aloni et sa fille, des retrouvailles virtuelles après qu'elles ont été libérées de leur captivité par le groupe terroriste du Hamas, le 29 novembre 2023. (Crédit : Ministère israélien des Affaires étrangères)
La ressortissante thaïlandaise Nutthawaree Munkan (au centre) s'entretient par appel vidéo avec l'Israélienne Danielle Aloni et sa fille, des retrouvailles virtuelles après qu'elles ont été libérées de leur captivité par le groupe terroriste du Hamas, le 29 novembre 2023. (Crédit : Ministère israélien des Affaires étrangères)

Danielle Aloni, 45 ans, ex-otage israélienne à Gaza, et sa fille Emilia, 5 ans, ont noué en captivité une amitié avec une citoyenne thaïlandaise, Nutthawaree Munkan, elle aussi capturée le 7 octobre. Toutes ont été relâchées le 24 novembre, au premier jour de la trêve entre Israël et le Hamas. Mercredi 29 novembre, elles ont été réunies lors d’un appel vidéo émouvant, un rare moment de joie en cette période de guerre.

Accompagnée de son partenaire – un autre ex-otage libéré – et d’un psychologue israélien parlant thaï qui l’assistait dans la conversation, Nutthawaree, tenant un petit drapeau israélien, a pu entendre la jeune Emilia chanter et compter jusqu’à 10 en thaï, ce que Nutthawaree lui a appris pendant leur captivité.

« Nous te faisons toutes les deux un gros câlin », a déclaré Danielle Aloni à son amie étrangère, ouvrière agricole. « Je t’aime et je t’ai dit pendant que nous étions là-bas que nous étions une famille. »

Aloni, 45 ans, s’est exprimée en hébreu, montre la vidéo de cinq minutes publiée par le ministère israélien des Affaires étrangères. Nutthawaree, s’exprimant depuis l’hôpital, a répondu en thaï, avec une rafale de baisers et un large sourire ne nécessitant pas de traduction.

« À la première occasion, nous viendrons en Thaïlande. Quelle joie de la voir », a déclaré Danielle Aloni pendant que le psychologue Daniel Porat traduisait ses mots en thaï. « Elle a dit que toi et Emilia êtes toujours aussi belles », a déclaré le psychologue à Aloni. « Vous lui manquez beaucoup. »

Danielle Aloni et sa fille, enlevées au kibboutz Nir Oz, alors qu’elles rendaient visite à la famille de sa sœur, ont quitté l’hôpital depuis leur libération. La sœur, Sharon Aloni Cunio, 33 ans, et ses jumeaux, Yuli et Emma, ont été libérés le 27 novembre. Leur mari et père, David, est toujours retenu captif à Gaza.

Selon le quotidien israélien Haaretz, Nutthawaree, 35 ans, qui se trouvait en Israël pour travailler, exerçait dans une ferme de la communauté de Mivtachim où elle a rencontré son partenaire, Bunthom Phankong.

De nombreux Thaïlandais qui travaillaient comme eux dans des communautés agricoles du sud du pays ont été capturés ou tués le 7 octobre lors de l’assaut terroriste du Hamas. Plusieurs d’entre eux ont été relâchés chaque jour depuis le début de la trêve en cours, suite à des négociations menées entre la Thaïlande et l’Iran et qui ne concernent pas l’accord de trêve noué entre Israël et le Hamas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.