Israël en guerre - Jour 197

Rechercher
Les otages du 7 octobre

LIBÉRÉES : Danielle Aloni, sa fille Emilia et Sharon Aloni Cunio et ses jumelles

Danielle Aloni, 44 ans, et sa fille Emilia, 5 ans, sont rentrées en Israël le 24 novembre ; Sharon Aloni Cunio, 34 ans et ses filles jumelles ont été libérés le 27 novembre

  • Danielle Alony, 44 ans, et sa fille Emilia, âgée de cinq ans, rendaient visite à Sharon Alony Cunio, la sœur d'Alony, et à sa famille. Elles ont été enlevées au kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023. (Autorisation)
    Danielle Alony, 44 ans, et sa fille Emilia, âgée de cinq ans, rendaient visite à Sharon Alony Cunio, la sœur d'Alony, et à sa famille. Elles ont été enlevées au kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023. (Autorisation)
  • Sharon Alony Cunio, 33 ans, son époux David Cunio, 34 ans, et leurs filles jumelles, Yuli et Emma, ont été enlevés au kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023. (Autorisation)
    Sharon Alony Cunio, 33 ans, son époux David Cunio, 34 ans, et leurs filles jumelles, Yuli et Emma, ont été enlevés au kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Danielle Aloni, 44 ans, et sa fille Emilia, 5 ans, ont été libérées le 24 novembre dans le cadre d’un accord de cessez-le-feu temporaire négocié par le Qatar et les États-Unis entre le Hamas et Israël. Sharon Alony Cunio, 33 ans et ses jumeaux Yuli et Emma ont été libérés le 27 novembre. Voici l’histoire de la capture de la capture de deux familles. David Cunio est toujours retenu captif à Gaza.

Deux sœurs, un mari et trois enfants, l’un âgé de cinq ans et deux jumelles de trois ans, ont été enlevés au kibboutz Nir Oz par des terroristes palestiniens du Hamas dans la matinée du 7 octobre.

Sharon Alony Cunio, 33 ans, et son mari David Cunio, 34 ans, ainsi que leurs filles jumelles, Yuli et Emma, vivent à Nir Oz et recevaient la visite de la sœur de Sharon, Danielle Alony, 44 ans, et de sa fille Emilia, âgée de cinq ans, pendant le week-end de Simhat Torah.

Le reste de la famille, la sœur et les parents de Sharon et de Danielle, ont commencé à leur envoyer des messages lorsque les alertes aux missiles ont commencé à retentir dans différentes parties du pays.

Au début, Sharon a dit qu’ils ne savaient pas grand-chose, juste qu’ils étaient en sécurité dans le mamad – pièce sécurisée – et qu’on leur avait dit qu’il y avait des terroristes dans le kibboutz, ce qui n’était pas la première fois.

Une heure plus tard, Sharon a écrit qu’ils entendaient des terroristes dans la maison de son voisin. Une demi-heure plus tard, elle a envoyé un SMS disant que les terroristes étaient dans sa maison et qu’elle n’était pas sûre qu’ils allaient s’en sortir.

Une heure et demie plus tard, Sharon a envoyé un message vocal indiquant que les terroristes avaient mis le feu à la maison et que de la fumée s’infiltrait sous la porte du mamad. Le dernier message a été envoyé à 11h20.

Quelques heures plus tard, les membres de la famille des sœurs ont pu entrer en contact avec la famille de David, qui vit également à Nir Oz et qui a survécu. Ils avaient déjà vérifié la maison de Sharon et de David et n’avaient trouvé aucun d’entre eux.

Six jours plus tard, la famille Alony a été informée que les six enfants avaient été officiellement reconnus comme ayant été pris en otage par le Hamas et qu’ils se trouvaient à Gaza.

Ariel a envoyé un message à un autre frère de Cunio, Eitan, dans lequel on pouvait lire : « Nous sommes dans un film d’horreur ».

Les quatre frères Cunio sont nés et ont grandi au kibboutz Nir Oz.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.