Une explosion sur le site SpaceX lors d’un test de lancement d’un satellite israélien
Rechercher

Une explosion sur le site SpaceX lors d’un test de lancement d’un satellite israélien

L’agence spatiale israélienne confirme la perte du satellite Amos 6

L’opérateur de satellite d’Israël, Spacecom, a vu les prix de ces actions s’effondrer à la bourse de Tel Aviv après la destruction du satellite Amos 6.

L’action a commencé à 4 289,00 shekels à l’ouverture de la bourse et a commencé à monter régulièrement en prévision du lancement du satellite prévu samedi. Il atteint un sommet à 4 346.00 avant de chuter à la clôture à 3 895.00 shekels après l’explosion, ce qui représente une baisse de 8,88 %.

Le satellite, comme ses cinq prédécesseurs, a été construit par Israel Aerospace Industries.

Le directeur de l’agence spatiale d’Israël, Yitzhak Ben Yisrael, a confirmé que le satellite de communications Amos 6 a été détruit dans l’explosion d’une rampe de lancement durant des tests de pré-lancement à Cap Canaveral en Floride.

La NBC a signalé qu’il n’y avait eu aucun blessé dans l’explosion sur le site SpaceX en Floride qui a eu lieu pendant un test de préparation en prévision du lancement du satellite israélien, qui devait avoir lieu ce weekend.

ABC News a cité des responsables qui ont précisé qu’il n’y avait aucune menace qui pesait sur la population suite à cette explosion.

WFTV, la chaîne affiliése à ABC en Floride, a diffusé des images prises quelques instants après l’explosion dans lesquelles on peut voir des flammes s’échapper de la rampe de lancement.

SpaceX a confirmé la perte du satellite Amos 6 lors de l’explosion de la rampe de lancement à Cap Canaveral en Floride. La compagnie a informé qu’ « une anomalie » avait causé l’explosion, a signalé Reuters.

Cette explosion a également détruit une roquette Falcon 9 qui devait porter le satellite, qui a coûté 200 millions de dollars, pendant sa mise en orbite samedi.

SpaceX a publié une déclaration suite à l’incident. Il a affirmé qu’il n’y avait personne aux abord de la rampe de lancement au moment où le Falcon 9 et le satellite a explosé.

« SapceX peut confirmer qu’au moment de la préparation du tir statique d’aujourd’hui, il y avait une anomalie sur la rampe qui a eu comme conséquence la parte du véhicule et sa charge », précise la déclaration. « Suivant les règles de procédures standards, il n’y avait personne sur la rampe et il n’y a eu aucun blessé ».

Le site TechCrush a indiqué qu’Amos 6 devait créer « un faisceau ponctuel à large bande pour l’initiative Internet.org de Facebook ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...