Une famille américaine arrivée en jet privé a fait fi des règles sanitaires
Rechercher

Une famille américaine arrivée en jet privé a fait fi des règles sanitaires

Les 7 membres d'une même famille n'ont pas respecté la quatorzaine à leur arrivée en Israël et ont ensuite assisté à un enterrement en présence de 100 personnes ; la police enquête

Les proches d'une femme décédée du Covid-19 arrivent à l'aéroport Ben Gurion à bord d'un jet privé, le 19 mai 2020. (Crédit : Douzième chaîne)
Les proches d'une femme décédée du Covid-19 arrivent à l'aéroport Ben Gurion à bord d'un jet privé, le 19 mai 2020. (Crédit : Douzième chaîne)

Sept membres d’une famille juive de New-York seraient arrivés lundi en Israël depuis les Etats-Unis à bord d’un jet privé avec la dépouille d’un membre de la famille, décédé de la Covid-19 et a immédiatement assisté à son enterrement, en présence d’une centaine d’autres personnes, enfreignant la loi imposant une période d’isolement de 14 jours à toute personne arrivant de l’étranger.

La famille s’est ensuite rendue dans une synagogue de Holon, où ils ont rencontré des dizaines d’autres proches et amis, selon un reportage de la Douzième chaîne.

Tous les arrivants en Israël sont actuellement soumis à une quatorzaine avant d’être autorisés à rencontrer d’autres gens.

La ville de New York est l’un des foyers épidémique les plus importants, et la communauté juive de la ville a été particulièrement touchée par le virus. De nombreuses victimes ont été transportées en Israël pour y être enterrés.

Cependant, lors de l’incident de lundi, le corps n’est pas arrivé seul. Sept proches de la défunte de 70 ans sont arrivés à l’aéroport Ben Gurion, après avoir loué un avion pour presque 200 000 dollars.

Elle a été enterrée au cimetière Har HaMenuchot de Jérusalem, aux côtés du patriarche de la famille. L’enterrement a réuni une centaine de personnes, notamment les nouveaux arrivants, qui ont fait fi des directives du gouvernement.

Cette famille aisée est connue des Juifs de New York pour sa philanthropie. Un ami de la famille a déclaré qu’elle « garde à flot la communauté boukhariote du Queens, d’Arizona et d’autres endroits ». La famille est dans le milieu de l’immobilier et des diamants, a-t-il précisé.

Selon un autre ami, sans le coronavirus, des milliers de personnes auraient assisté aux funérailles.

La famille devait rentrer lundi soir aux États-Unis. Le reportage ne précise pas si cela a bien été le cas.

Après avoir été alertée par le ministère de la Santé, la police israélienne a déclaré que l’affaire ferait l’objet d’une enquête.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...