Une Israélienne de 60 ans accouche en urgence
Rechercher

Une Israélienne de 60 ans accouche en urgence

La mère et la fille se portent bien ; la mère se remet de sa césarienne à l'hôpital de Rehovot

Une mère de 60 ans, qui a accouché pour la première fois et qui a donné naissance à une fille, est en bonne santé après avoir subi une césarienne d’urgence mardi matin à l’hopital Kaplan de Rehovot.

La mère, qui a souhaité rester anonyme, a été transportée à l’hôpital en urgence car elle était en pré-éclampsie, une complication qui peut potentiellement nuire à la mère et au bébé. Il a fallu une équipe médicale composée de deux gynécologues, deux pédiatres, une sage-femme et trois infirmières par heure pour faire naître son bébé de 2,2 kg, a annoncé l’hôpital.

La femme, qui avait suivi pendant de nombreuses années des traitements pour fertilité, a remercié le personnel médical.

« Quand je suis arrivée dans la salle d’opération une grande équipe médicale m’attendait », a-t-elle déclaré. « Ils m’ont calmée. Tout le monde souriait. Le plus grand bonheur de ma vie a été quand l’équipe m’a montré ma fille. Je l’ai attendu tant d’années ».

La pré-éclampsie est une complication qui peut se développer à la fin de la grossesse. Les symptômes comprennent une augmentation soudaine de la pression artérielle et une grande quantité de protéines dans l’urine. Non traitée, elle peut être fatale à la mère et au fœtus.

Bien que cette femme était la femme la plus âgée à donner naissance à l’hôpital Kaplan, la plus âgée à donner naissance en Israël était Haya Shahar, une femme hassidique de 65 ans qui a accouché à Bnei Brak.

La mère la plus âgée du monde était Daljinder Kaur, 70 ans, une femme indienne qui a donné naissance plus tôt cette année.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...